Connect with us

À la Une

RDC : quand les députés nationaux puisent d’abord dans leurs familles biologiques !

Published

on

La classe politique congolaise manque toujours de modèle ! Les partis politiques, censés instruire la communauté sur des valeurs, sombre dans le népotisme et la complaisance. Les députés nationaux se font remplacer par leurs membres de familles respectives.

Les cas de trois députés nationaux qui ont démissionné ce lundi 02 août sont un exemple à ne pas léguer à la postérité.

Si André Lite a laissé le siège à un membre de son ancien parti le CCU, les deux autres, Ngoie Mukena et Néné Nkulu, ont passé le flambeau de leur mandat comme dans une chefferie traditionnelle héréditaire.

Alors que Néné Nkulu a légué le mandat à Ilunga Nkulu Wa Ilunga Paul, qui est son frère biologique, Aimé Ngoie Mukena a cédé le mandat à son fils, Mukena Yumba Patient.

« Il s’agit là donc des démissions conçues pour tromper l’oeil ! », a fait remarquer un analyste politique qui s’est confié à CONGOPROFOND.NET, ce lundi 02 août à l’issue des démissions en cascade annoncées à l’Assemblée nationale. « Des démissions qui ne méritent pas d’être mentionnées comme telles, d’autant plus que leurs auteurs ne semblent pas crédibles à cause de l’absence de sincérité : s’ils avaient des suppléants autres que des membres de leurs familles biologiques respectives, ils n’allaient peut-être pas démissionner et quitter la carrière des honneurs. Le fait de se choisir des membres de famille au détriment des camarades militants de leurs partis politiques respectifs montre à suffisance que nos hommes politiques travaillent pour leur ventres et non pour l’intérêt général. La famille d’abord ! « .

Émile YIMBU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

PPC Barnet RDC dément la rumeur de rachat par une autre cimenterie congolaise

Published

on

PPC Barnet souhaite apporter un démenti fort et clair aux rumeurs de marché qui circulent concernant un éventuel rachat de l’entreprise par Nyumba ya AKIBA/ marque CIMKO.

PPC Barnet procède à cette mise au point sans équivoque et qui doit ne laisser la place à aucun doute : Il n’existe aucune discussion avec d’autres entités. De plus, un changement dans la structure de propriété de PPC Barnet n’est pas à l’ordre du jour.

La stratégie de développement de PPC Barnet en RDC, au lendemain de la publication de résultats positif, reste inchangée. Ainsi, PPC Barnet RDC souhaite rassurer ses clients, partenaires et collaborateurs et assume son ambition d’être leader des matériaux de construction dans le pays, depuis le commencement de sa production en 2017.

La direction générale de PPC Barnet et son conseil d’administration, ainsi que ses actionnaires congolais démentent formellement cette rumeur, qui ne sert qu’à déstabiliser le marché de la construction.

PPCB continuera sa production, il n’existe aucun risque de rupture de stock. PPC Barnet affiche des résultats positifs et encourageants sur le premier semestre 2022 et continuera d’acheminer son ciment dans l’ensemble des régions du pays, au plus près de la demande, afin de contribuer au développement économique national.

PPC BARNET est une usine intégrée de production de ciment, disposant d’un outil de production de dernière génération avec une capacité de 1,2 million de tonnes de ciment par an. L’entreprise représente un investissement de 300 millions de dollars et produit du ciment de qualité supérieure sous la marque Surecem (32.5) et le Surcast (42.5). Il emploie 179 salariés avec quatre bureaux commerciaux à Mbuji Mayi, Kisangani, Mbandaka et Gemena et des représentations à travers ses revendeurs. PPC BARNET est au cœur du développement des infrastructures en RDC et rend le ciment accessible à un prix abordable sur le territoire national.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising