Connect with us

À la Une

RDC/Présidentielle 2018: Mgr Fridolin Ambongo brise le silence

Published

on

L’archevêque de Kinshasa Mgr Fridolin Ambongo a, dans une homélie prononcée ce lundi 24 décembre 2018 à la cathédrale Notre-Dame du Congo, révélé le caractère sacré d’organiser les élections le 30 décembre prochain. Il s’est ainsi prononcé à l’occasion de Noël 2018. Le prélat catholique s’est adressé aux chrétiens de Kinshasa et aux hommes de bonne volonté.

Pour le nouvel archevêque métropolitain de Kinshasa, ne pas tenir la promesse d’organiser le scrutin général du 30 décembre, c’est « travailler pour l’anéantissement de la paix en RDC ». Mgr Fridolin a aussi insisté sur le fait que la vraie paix est celle du Christ, que les résultats qui seront publiés reflètent la volonté du peuple.

Mgr Fridolin Ambongo Besungu a comparé la situation d’exil qu’avait vécue le peuple d’Israël à la situation actuelle de la RDC. Jadis, le prophète Isaïe s’adressait au peuple d’Israël en exil. Pendant cette période sombre, ce peuple était humilié et affamé, découragé et abattu. Il n’avait ni repères ni guides. Le Temple, symbole de son identité, a été détruit. Les richesses et les trésors du pays sont pillés et exploités par les étrangers… Toute cette situation plongeait le peuple d’Israël dans les ténèbres du désespoir le plus complet. Cependant, il lui restait encore, et fort heureusement, une lueur d’espoir pour un lendemain meilleur Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière.

A l’instar de l’Israel, indique le berger de Kinshasa, que d’humiliations, et de manque du nécessaire vital, que du mépris de la dignité de la personne humaine et de ses droits les plus fondamentaux souffre le Congolais. « On se croirait aujourd’hui au Congo à l’époque d’Israël où l’obscurité du péché couvrait tout le pays », a-t-il conclu.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Médias : Le programme des obsèques de la journaliste Gladys Bwongo Bakana

Published

on

Jeudi 9/02/2023

21h00 : Arrivée du corps à l’aéroport international de N’Djili en provenance de Bruxelles

Vendredi 10/2/2023

22h00 : Nuit funèbre à la salle Happyday New Look à Kintambo sur l’avenue Lusambo non loin du Stade Velondrome

Samedi 11/2/2023

9h00 : Levée du corps de la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire, pour exposition à l’espace Ave Maria non loin de l’hôpital du cinquantenaire

L’enterrement interviendra juste après à la nécropole « Chemin du paradis » à Mitendi

Gladys Bwongo Bakana, à jamais dans nos cœurs !

Pour la famille

Thierry Bwongo Nziani


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising