Connect with us

non classé

RDC : Pourquoi tant de haine sur le Dircab a.i de Fatshi ?

Published

on

Au moment où les énergies sont concentrées pour aider la République à relever ses défis socioéconomiques, voire sécuritaires, des hommes sans foi ni loi persistent dans leur entreprise de distiller, à travers les réseaux sociaux, de contre-vérités qui n’ont aucun fondement dans la réalité.

En effet, dans un message concocté par certaines personnes de mauvaise foi dans la cour du roi qui nourrissent des ambitions personnelles pour leur mentor, croyant désespérément que celui-ci est le potentiel candidat Directeur de Cabinet, des tireurs de ficelles tapis dans l’ombre prétendent que le Directeur de Cabinet a.i a nommé 12 personnes dans son bureau restreint alors qu’il ressort du listing de paie de la présidence de l’actuel Dircab a.i 3 assistants là où le Dircab Kamerhe continue d’avoir 11 assistants jusqu’à ce jour. “Ce nombre estimé à 12 n’est qu’une pure imagination”, a confié à CONGOPROFOND.NET une source sûre qui a requis l’anonymat.

Celle-ci poursuit sa réflexion en s’interrogeant à haute voix:

1° De même le Dircab intérimaire n’a pas plus de personnel que les 3 Dircabas actuellement en place. Pourquoi malin génie ne s’attaque pas aux autres ?

2°Cet ange de mensonge prétend que le Dircab a.i a nommé un assistant au nom de Clément MUSHENGEZI CIRHUZA, un expert du Ministère du Portefeuille alors que le nom de l’intéressé ne sort nulle part dans le listing de la présidence, une affabulation destinée à salir.

3° L’auteur de cette enflée prétend qu’une mission au FONER serait bloquée sans indiquer la moindre lettre attestant un tel mensonge, interdisant pareille enquête. Du reste, ce détracteur ignore que c’est le Directeur du Cabinet a.i qui a supervisé la remise et reprise à l’Inspection Générale de Finances pour booster l’action de celle-ci.

4° Le même détracteur ne sait pas lire le contenu de la lettre du 04 Juin 2020 qu’il évoque dans le dossier Excalibur, lettre demandant une information en rapport avec la correspondance du Ministre de Finances et non pas une demande de paiement d’une quelconque somme d’argent. Quelle ignarité dans le chef de ce detracteur ?

De ce qui précède, conclut l’analyste, comme toute personne de bonne foi peut le constater, c’est la peur, la jalousie et la haine dans le chef de ce détracteur et de ses acolytes mieux connus qu’ils ne les pensent qui devant l’impossibilité de trouver le moindre fait compromettant à charge du Dircab intérimaire ont choisi le chemin de la délation, de l’intoxication et des contrevérités. ” Qu’ils sachent tous que rien ne peut perturber l’oint de Dieu et que la machine du changement mise en place par FATSHI BETON implémenté à la lettre par son humble serviteur le Professeur ne va pas s’arrêter à cause de ces bobards de mauvais gout !”, a martelé cette source bien introduite dans le sérail du pouvoir.

 

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

non classé

Le soleil ne se couche pas, il s’éloigne : une perspective sur notre lien avec l’astre lumineux

Published

on

Dans un monde où nous prenons pour acquis le mouvement apparent du Soleil à l’horizon, il est temps de remettre en question notre perception de cette réalité quotidienne. L’idée que le Soleil se couche est ancrée en nous depuis des siècles, mais qu’en est-il réellement? En réalité, le Soleil ne se couche pas, il s’éloigne.

C’est notre propre perspective limitée qui nous donne l’illusion de sa disparition derrière l’horizon. Ce phénomène, bien que scientifiquement expliqué, soulève des questions plus profondes sur notre relation avec le cosmos et notre place dans l’univers. Le cosmos est une pensée qui ne se pense pas, suspendue à une pensée qui se pense.

En perdant de vue le Soleil à cause de la perspective, nous perdons également de vue notre propre position relative dans l’espace. Cette prise de conscience peut être à la fois troublante et libératrice, nous rappelant l’immensité et la complexité de l’univers qui nous entoure. L’humain est alors dans ce tableau un petit événement, l’écume des choses dont les causes profondes résident dans l’univers.

En revisitant notre compréhension du coucher de Soleil, nous sommes invités à remettre en question nos certitudes et à embrasser une vision plus large et plus nuancée de notre monde. Le Soleil ne se couche pas, il s’éloigne, et c’est dans cette distance en apparence croissante que réside toute la beauté et la mystique de notre lien indéfectible avec l’astre solaire.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte