Connect with us

Actualité

RDC : “Outre Neuve ASBL” préoccupée par la réinsertion sociale des femmes emprisonnées

Published

on

Le mois de la femme est considéré comme un mois où les différents atouts féminins sont mis en exergue afin de promouvoir, encourager, inciter la femme à donner plus d’elle dans une société où la parité est de plus en plus prônée.

Le gouvernement congolais, par le biais de son ministre du Genre, de la Famille et de l’Enfant, a élaboré un calendrier d’activités pendant ce mois de mars en faveur des femmes. Comme les années précédentes, cette année encore les femmes détenues n’ont pas été prises en compte, alors qu’elles ont le plus besoin de formations et d’informations aux fins de préparer leur réinsertion sociale.

“Outre neuve Asbl”, une ONG qui lutte pour la promotion des droits des femmes et filles prisonnières, par le biais de sa coordinatrice, Maître Charlène Yangazo Dimba, dénonce cette indifférence. ” Les femmes qui sont aujourd’hui détenues dans les différents lieux carcéraux, elles recouvrirons un jour la liberté. Pour préparer leur réinsertion sociale en vue de leur autonomisation, il est donc impérieux que ces femmes, à partir de la prison, reçoivent des formations”, a-t-elle préconisé.

Rappelons que la Journée internationale de la femme est née d’un mouvement syndical avant de prendre une ampleur mondiale. En 1908, 15000 femmes ont marché dans la ville de New York pour réclamer le droit de vote, le meilleur salaire et les heures de travail plus courtes.

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Ituri :Cinq groupes armés s’engagent à la cessation immédiate des hostilités sous les hospices du VPM JP Bemba

Published

on

Cinq (5) groupes armés identifiés dans la province de l’Ituri (nord-est de la République démocratique du Congo) ont signé vendredi 19 avril 2024 à Bunia, en présence du vice-Premier, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba.

Cet acte d’engagement marque “la cessation immédiate” des hostilités dans cette province sous état de siège.

Nous, les groupes armés de l’Ituri (CODECO, FRPI, FPIC, AUTODÉFENSE, MAPI), réunis en date du 19 avril 2024, sous la haute responsabilité de son Excellence Monsieur le VPM de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, prenons l’engagement de cesser immédiatement les hostilités dans l’intérêt de la paix“, ont-ils déclaré à travers l’acte d’engagement.

NB: Tout contrevenant au présent acte se verra sanctionner par les actions militaires ou judiciaires”, ont précisé les signataires.

Arrivé vendredi matin dans la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, dans le cadre de l’évaluation de la situation sécuritaire dans cette province, le vice-Premier ministre, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, a réuni 31 membres issus de cinq groupes armés locaux actifs depuis la reprise des hostilités en 2017, pour examiner les motivations à la base de la reprise des armes dans la province de l’Ituri en dépit des accords de paix régulièrement conclus à Nairobi et dans le territoire de Aru.

Je suis venu au nom du commandant suprême, le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, qui mise sur le retour de la paix, de gré où de force en Ituri, pour vous écouter et comprendre pourquoi en dépit des engagements pris dans le passé, vous continuez toujours à vous entretuer ici en Ituri. Nous devons ensemble dégager des propositions à même de contribuer efficacement au retour définitif de la paix ici“, avait introduit Jean-Pierre Bemba.

Elyane Mukuna/Congo profond


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte