Connect with us

Actualité

RDC/Nord-Kivu : Pierre Pay-Pay accusé d’avoir nommé le vice-président de l’assemblée provinciale

Published

on

Le candidat malheureux à la vice-présidence de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu a introduit, ce jeudi 16 mai à la cour d’Appel du Nord-Kivu, une requête en annulation de l’élection de son challenger, le député Jean-Paul Lumbulumbu Muthanava.

Pour Aisé Kambale Kanendu, son tombeur a été tout simplement nommé, car la loi prévoit un second tour au cas où les candidats ne parviennent pas à se départager par la voie des urnes.

Mais le président du bureau provisoire de cette chambre législative provinciale, après le constat d’ex-æquo des voix entre les deux challengers, a pris la décision de désigner Jean-Paul Lumbululumbu Muthanava comme gagnant, en motivant sa décision pour de « raison d’équilibrage ».

L’élu du territoire de Lubero pense que cette façon d’agir de Pierre Pay Pay Wa Sakasie est illégale et va aux antipodes de la démocratie. Donc, la cours doit annuler l’élection du président national du Parti Libéral pour le Développement(PLD), à la vice-présidence de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu.

« Comme j’ai promis le jour même des élections, je viens de déposer ma requêter à la cour d’appel du Nord-Kivu, section administrative. Nous demandons seulement à la cour d’annuler cette décision du président provisoire du bureau provisoire de l’assemblée provinciale. Ou même s’il faut accepter l’arbitraire, on ne peut pas accepter qu’on soit dirigé par un dribbleur surtout que cette institution est appelée à légiférer, contrôler l’action de l’exécutif provincial, voire faire respecter la loi. Ces élections ont été non seulement entachées de beaucoup d’irrégularité, mais aussi elles violent et mettent notre démocratie dans la boue, car elles violent à la fois les principes démocratiques et les textes légaux que nous sommes tenus à respecter tous. La voix du président est prépondérante quand il y a second tour et il y a ex-aequo, mais lorsque il n’y a second tour, cette voix ne l’est plus. D’ailleurs, il a évoqué dans sa motivation que c’est pour de raison d’équilibre alors que nous sommes dans une matière électorale », a dit le député provincial Aisé Kambale Kanendu du regroupement politique AFDC-A.

Contacté à ce sujet, Jean-Paul Lumbulumbu Mutanava s’est réservé de tout commentaire car, se justifie-t-il, il n’est pas encore notifié par la cour d’appel du Nord-Kivu.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Actualité

André Mbata aux Kanangais : « Félix Tshisekedi sera réélu, il n’y aura pas de fraude ! »

Published

on

En séjour à Kananga, le premier vice-président de l’Assemblée nationale, le Professeur André Mbata, a, au cours d’un point de presse tenu ce jeudi 26 janvier 2023 dans la cour de la résidence officielle du gouverneur du Kasaï Central, affirmé que le président de la RDC actuel sera réélu pour son bilan élogieux.

Cette élection devrait passer par un enrôlement massif des électeurs du Kasaï Central, martèle-t-il. D’où sa présence, le mercredi 25 janvier 2023, au meeting organisé par le gouverneur du Kasaï Central, John Kabeya, pour sensibiliser la population à l’enrôlement massif. « Si en 2018, le nombre d’électeurs du Kasaï Central avait été réduit sciemment, il n’y a pas de raison actuellement. Nous nous attendons à ce que ce nombre double même parce que notre population est engagée à aller à ces élections », explique-t-il.

Professeur André Mbata a affirmé qu’il n’y aura pas de report ni de fraude et que les élections seront organisées cette année en RDC. « On va élire en 2023, au moment de la campagne nous reviendrons pour dire pourquoi. Mais déjà je tenais à souligner que la population doit aller se faire enrôler pour élire notre candidat Félix Antoine Tshisekedi. Il sera réélu, il n’y aura pas fraudes. Il le sera objectivement. Cette fois-ci notre Président devra bénéficier de la majorité confortable au niveau national et au niveau provincial pour que nous ayons des gouverneurs et des ministres provinciaux qui appliquent également sa vision que nous connaissons tous, le Peuple d’abord ! », a-t-il conclu.

Jeff Mbuyi/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising