Connect with us

À la Une

RDC/Nord-Kivu : « La paix », cheval de bataille du candidat gouverneur Muhindo Nzangi Butondo

Published

on

Le député Muhindo Nzangi Butondo a déposé sa candidature au poste de gouverneur de province du Nord-Kivu, ce jeudi 11 avril, au bureau provincial de la Commission électorale nationale indépendante( CENI).

Cet élu du peuple s’est fait accompagner des milliers de militants de sa plateforme politique, dans une ambiance de carnaval. La caravane est partie de la permanence du Mouvement social (MS) et du regroupement politique « Ensemble pour le changement », membre de la coalition Lamuka, jusqu’à la représentation de la Centrale électorale.
Ses partisans le plébiscitant déjà comme gouverneur de cette province.

Député doublement élu, à Goma aux législatives provinciales et à Butembo aux nationales, le dimanche 31 mars dernier, Muhindo Nzangi Butondo a expliqué à la presse les motivations de sa candidature.

Pour lui, la province est confrontée a plusieurs problèmes, notamment l’insécurité qui bloque même son développement. Il a promis d’en faire sa lutte: donc la recherche de la sécurité. « Aujourd’hui, nous avons choisi venir déposer la candidature du gouverneur et du vice-gouverneur de la plate-forme Ensemble pour le changemenet. Notre plate-forme a choisi Muhindo Nzangi Butondo au poste de gouverneur de province et Alexis Baunga comme candidat vice-gouverneur qui est ici présent. Donc, nous sommes venus déposer nos dossiers parce que nous savons que notre province est celle qui a le plus de potentialités pour le pays, mais nous savons qu’elle est devenue la plus risée du monde parce que nous faisons face à plusieurs défis. Et le plus grand défi que nous avons, c’est l’insécurité. C’est l’absence de la paix et le manque de développement. C’est pour ça que nous avons choisi un ticket d’hommes intègres, un ticket d’hommes qui incarnent le changement puisqu’on nous appelle « Ensemble pour le changement », membre de la plate-forme Lamuka. Donc, comme Lamuka a été premier au Nord-Kivu avec 24 députés, la seule province où le FCC a été complétement battu qui n’a eu que 19 députés, vous pouvez déjà vous rassurer que le ticket Muhindo Nzangi Butondo-Alexis Baunga est le prochain gouverneur de la province », a révélé à la presse cet élu de Goma et Butembo au sortir du dépôt de sa candidature.

Pendant ce temps, le candidat FCC pour le même poste était en train d’être investi ce même jeudi 11 avril. Il s’agit du député Nzanzu Kasivita Carly, élu aux élections nationales en territoire de Beni.

Dans quelques heures, lui aussi ira déposer le dossier de sa candidature car selon le calendrier de la CENI, la date limite pour les opérations de réception des candidatures pour le gouverneur et vice-gouverneur de province est fixée pour ce vendredi 12 avril 2019.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising