Connect with us

Actualité

RDC: Noël Tshiani appelle le Président de la République à mettre en place une commission pour renégocier les contrats léonins avec les firmes minières

Published

on

 

 

Une semaine après la suspension des activités de 6 entreprises minières dans la province du Sud-Kivu, par le gouverneur Théo Ngwabidje, « pour exploitation illégale de minerais », Noël Tshiani, ancien candidat président de la République et économiste de renommée internationale, appelle le Gouvernement de la RDC à résilier des contrats miniers léonins avec des entreprises étrangères.

 »La RDC a signé des contrats miniers, de contrats léonins avec des entreprises étrangères. Ces contrats sont tellement mauvais que le peuple Congolais ne gagne absolument rien ou pas grand-chose de l’exploitation des ressources minières du pays », dénonce, sur TOP CONGO FM, Noël Tshiani.

Cet économiste estime que « la contribution du secteur minier au budget de l’État est très faible. Alors, il n’y a pas d’autres alternatives, il faut revisiter ces contrats pour que le Congo, en tant que pays, mais aussi le Congolais, retrouve son compte ».

Mais comment y arriver ?

Cet ancien candidat président de la République dit être convaincu que  »si on commet l’erreur de renégocier les contrats miniers de façon secrète, avec de petites équipes constituées d’un ou deux individus pour représenter le peuple Congolais, on aboutira aux même résultats que ce que nous cherchons à renégocier aujourd’hui ».

Noël Tshiani recommande fortement « au président de la République de mettre en place une équipe composée des juristes, des financiers, ceux qui pourraient représenter l’Assemblée nationale et la justice Congolaise ».

Pour lui, « une telle commission va passer d’abord en revue tous les contrats et déceler ce qui n’a pas été négocié correctement, les mettre sur table et renégocier au cas par cas avec les firmes étrangères ».

Si cette proposition est appliquée,  »on pourrait maximiser la chance de redonner au peuple Congolais ce qu’il n’a pas obtenu lors de l’exploitation de ses ressources sous la contrats actuels ».

Cette sortie médiatique de Noël Tshiani sur Top Congo intervient après le documentaire de Alain Foka sur le bradage des minerais congolais par des entreprises étrangères.

Bishop Mfundu


There is no ads to display, Please add some

Actualité

Ituri : Un milicien Maï-Mai/Kyandenga se rend et révèle «qu’il ne reçevait rien !»

Published

on

By

 

Un élément, membre de la milice Maï-Maï/Kyandenga s’est rendu aux autorités, ce mardi 27 septembre 2022 à Biakato dans la chefferie de Babila Babombi, territoire de Mambasa, en province de l’Ituri.

Il s’agit du nommé Kambale Moïse, élément de ce mouvement supplétif d’ADF, qui s’est décidé de quitter la brousse après plus de 10 mois d’activité au sein de cette milice.

Ayant vécu des moments pénibles au maquis, Moïse Kambale dit avoir été enrôlé par force par cette milice après avoir été enlevé dans son champ.

« J’étais Maï-Mai. J’ai été kidnappé, après deux mois, ils nous ont dit d’aller attaquer Biakato. Ils m’ont remis une lance-pierre. Je ne savais pas combattre. Ils m’ont mis devant, et j’étais atteint par balle à la main. C’est comme ça que j’avais fui dans la brousse et décidé de me rendre », relate-t-il.

D’après ses témoignages, au-delà d’être nourri, «il ne recevait rien» comme prime ou motivation.

La société civile locale qui l’a accueilli avant de l’orienter auprès des autorités locales, salut le courage de ce milicien qui a décidé de quitter la brousse. Gilbert Kasereka, président de cette structure, invite à cette occasion d’autres miliciens à suivre l’exemple de Moise Kambale afin de participer aux efforts de pacification de la zone.

Il y a quelques semaines, les forces armées de la RDC annonçaient avoir mis la main sur Kyandenga, leader de cette milice qui opère entre l’Ituri et le Nord-Kivu. Ce dernier a été maîtrisé avec quelques uns de ces collaborateurs en ville de Butembo.

  1. Verite Johnson/CONGOPROFOND

There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising