K-WA Advertising

Connect with us

Actualité

RDC/Mont Ngafula : incompréhension entre témoins et agents électoraux

Published

on

 

Plusieurs problèmes se posent ce dimanche 30 décembre, le jour du scrutin en RDC.
Au College les Bâtisseurs à Mont-Ngafula qui sert de centre de vote dans cette partie de la ville, les témoins électoraux et les agents de la CENI ont failli en arriver aux mains.
Un débat houleux après la pluie a eu lieu entre les deux parties à l’arrivée des témoins dans ce centre situé au quartier Dumez à Mont-Ngafula ce dimanche 30 décembre lors du vote.

Et pour cause?
Le chef de centre demande aux seuls témoins enrôlés dans son centre d’y voter.
Or la loi électorale permet aux témoins de voter dans les centres où ils sont affectés.
C’est ce point de divergence qui a mis du feu au poudre.
Ce sujet sensible a divisé les deux camps.
“La consigne m’a été donnée par mon candidat de veiller au bon déroulement des élections mais aussi de voter dans ce centre pour me permettre de bien effectuer mon travail de témoin.
Curieusement, le chef de centre me refuse le droit de voter,” a déclaré un témoin pris dans cet échange houleux.

Le chef de centre lui ne pense pas de la même façon :
” Les témoins qui vont voter ici sont ceux qui s’étaient enrôlés dans la même circonscription et le même centre, librement comme tout électeur.
Dans d’autres cas il s’agit des témoins qui se sont enrôlés dans la même circonscription mais pas dans le même centre de vote sauf si ces derniers ont été recommandés. C’est là où le bas blesse, a déclaré le chef de centre.

Notons aussi que certains témoins n’ont pas accéder aux bureaux sur ordre du chef de centre sous prétexte d’encombrement.

Par ailleurs l’engouement est total.
Les électeurs ont dans l’ensemble voté dans le calme et la sérénité.
La population se soumis à son choix des mandataires pour une durée de cinq ans une fois renouvelable selon la constitution du pays.

Jean-Eude’s Miense/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

La députée Solange Masumbuko Nyenyezi aux FARDC:” Recevez mes encouragements et ne baissez pas les bras !”

Published

on

Chers vaillants soldats, en cette journée de la Libération nationale, je m’adresse à vous en ces mots:

Primo, en souvenir des filles et fils patriotes qui sont tombés sous le drapeau national, versant leur sang pour sauver toute la nation, je verse, en effet, mes larmes d’une mère; et toute la République se souvient d’eux.

Secundo, grande est ma joie de constater la dévotion, la bravoure et la détermination avec lesquelles vous portez à coeur cette nation bénie, vous vous battez pour la stabilité et la sécurité du territoire national et défendez les frontières de la RDC notre pays, nonobstant les diverses difficultés rencontrées sur terrain. Ainsi donc, je sèche mes larmes quant à ce.

Tertio, je ne cesse de ménager aucun effort pour booster jusqu’à la fatigue l’autonomisation des dépendantes femmes militaires, policières et et autres dépendants de nos FARDC par les différentes actions posées à travers mon ONG “ADEAC” et ma Fondation “SOMA”.

In fine, recevez mes encouragements et ne baissez pas les bras. Continuez à défendre l’intégrité territoriale nationale. Ainsi, toute la nation vous en sera reconnaissante.

Allez-y Chères FARDC!

Honorable Solange Masumbuko Nyenyezi Amisi
Députée Nationale

Continue Reading

K-WA Advertising