Connect with us

non classé

RDC : les agents de la RTVS-1 réclament 26 mois d’arriérés des salaires

Published

on

La série des grèves et des revendications salariales des agents et travailleurs des médias continue.
Après Télé 50 de JM Kassamba, Canal Kin de JP Bemba, Digital Congo de Jaynet Kabila, c’est au tour de la RTVS-1 de Muzito.

Ici, les agents et cadres représentés par le cabinet Bondo réclament à l’employeur plus de 26 mois d’arriérés de salaire. Ils réclament aussi la régularisation de certains agents par rapport à la société RTVS-1.

Le cabinet d’avocats menace de bloquer les comptes attributions de la RTVS-1 en cas de non exécution. D’où la mise en demeure préalable à payer envoyé par le cabinet Bondo à la direction de la RTVS-1.

Pour ce, 72 heures sont données à la RTVS-1 pour s’exécuter. Et ce, en foi des éléments de calcul de la rémunération suivant chaque contrat individuel et et situation d’avant la minoration des salaires.

Faute de quoi, le collectif d’avocats assure que sur requête du personnel, il sera procédé à la saisie-attribution des comptes de RTVS-1 auprès des tiers en référence à la justice.

Ces grèves démontrent à suffisance que les dignitaires de l’ancien régime géraient leurs propres biens comme ils ont géré la république. Bref, sans foi ni loi.

Et curieusement, tous ses agents ont mis leur mal en patience pour porter à la place publique leurs revendications.
Des menaces de licenciement et des poursuites judiciaires telles des épées de Damoclès étaient suspendues sur leurs têtes.

Il est temps maintenant que la justice fasse son travail.

TMB/ CONGOPROFOND. NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Santé

Nord-Kivu : 982.143 enfants attendus pour la phase 1 de la campagne de vaccination contre la poliomyélite à Butembo

Published

on

C’est parti pour la campagne de vaccination contre la poliomyélite dans la Division Provinciale de la Santé (DPS/Butembo). Les activités y relatives ont été lancées par le maire de Butembo, ce lundi 8 avril 2024, par le maire de ville, au centre de santé Matanda.

Dans son mot, le Commissaire Supérieur Principal, Mowa Baeki Telly Roger, a remercié le chef de l’État et le gouverneur de province pour leur volonté de lutter contre cette maladie dangereuse qui rend infirme toute la vie de l’enfant. Il a aussi salué l’appui des partenaires financiers et la DPS antenne de Butembo. Vue la dangerosité de la poliomyélite, l’autorité urbaine a montré la nécessité de renforcer l’immunité collective des enfants de 0 à 59 mois avant de d’appeler les parents et gardiens d’enfants de recevoir les équipes des vaccinateurs qui vont passer de porte à porte depuis ce lundi 8 avril jusqu’au mercredi 10 avril 2024 avec la possibilité d’une journée de récupération.

Je réitère mes remerciements à l’autorité provinciale du Nord-Kivu, le général-major Peter Cirimwami Nkuba pour son aimable engagement dans la lutte contre les différentes maladies au sein de la population de notre province.D’emblée, je présente mes sincères remerciements à la Division Provinciale de la Santé, à tous les partenaires techniques et financiers pour leurs appuis à la campagne contre la poliomyélite dans la partie grand nord et particulièrement dans la ville de Butembo. En effet, la poliomyélite est une maladie contagieuse et dangereuse qui rend infirme l’enfant toute sa vie.D’où la nécessaire de renforcer l’immunité collective des enfants de 0 à 59 mois contre cette maladie pour ainsi dire, je lance un appel vibrant à tous les parents et gardiens d’enfants de recevoir les équipes des vaccinateurs qui passeront de porte à porte durant les trois jours allant du lundi 8 au mercredi 10 avril 2024, y compris la journée de récupération à savoir le jeudi” a-t-il déclaré.

De son côté, le médecin chef de Division Provinciale de la Santé antenne de Butembo a indiqué que la pays a connu plusieurs cas de poliomyélite et a décidé d’organiser plusieurs campagnes de vaccination sur l’ensemble de 519 zones de santé que compte la RDC reparties dans plus au moins 50 antennes de Programme Élargie de vaccination (PEV).

Dr Bernardin Sivoholya a également précisé que la DPS antenne de Butembo va vacciner 982 143 enfants âgés de 0 à 59 mois.

Vue la persistance de ces cas, le pays a organisé une série de campagnes de vaccination sur l’ensemble de 519 zones de santé que constituent notre pays. Ces 519 zones de santé sont reparties dans plus au moins 50 antennes PEV. Ainsi pour notre antenne de Butembo, nous voulons travailler avec une population de 5.196.524 habitants dont une population de 897.778 comme population de la ville de Butembo et à cela, nous allons vacciner les enfants de 0 à 59 mois qui constitue une cible de l’antenne.L’antenne prend 17 zones de santé, de Kanyabayonga jusqu’à Oïcha, nous allons attendre 982.143 enfants âgés de zéro à 59 mois et au niveau de la ville de Butembo, dans les deux zones de santé de Katwa et Butembo, nous allons vacciner 169 680 enfants“, a-t-il précisé.

Précisons que cette campagne allait être lancée le 28 mars 2024 dernier mais elle avait été reportée pour des raisons liées à la logistique, a-t-on appris.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte