Connect with us

À la Une

RDC : Premier ministre ? Circulez, il n’y a rien à voir !

Published

on

 

La nomination du Premier ministre se fait toujours attendre comme le retour du Seigneur Jésus en RDC. Il sonne de plus en plus comme un coup de semonce.

Comme à l’époque de Kabila fils, les augures et les devins ne font pas des bonnes affaires.
Leurs prédictions ont bien de fois tapées à côté du « merci » de Fatshi…

Des spéculations en spéculations

Déjà attendu le week-end dernier, le nom du Premier ministre n’est toujours lu dans le fameux  » urgent, urgent  » de la RTNC. Or dimanche dans les réseaux sociaux, un faux tweet attribué à Kasongo Mwema annonçait la nomination de Henry Yav Mulang. Tweet repris par plusieurs personnes et mêmes des médias. Mais en fin de compte, il s’avère un fakenews.

Bien malin le bookmaker qui pourrait encore oser parier sur le nom de cette perle rare.

Hormis Henry Yav, plusieurs noms ont déjà été évoqués : Albert Yuma, Vital Kamerhe, Luzolo Bambi Jean Mbuyu, etc.

Les plus téméraires ont même annoncé la démission de Kamerhe. D’autres ont annoncé le renforcement de la sécurité à la résidence de Me Jean Mbuyu qui présageait son accession à la primature.

Aussitôt une affaire de détournement des 20 millions de $ lui est collée sur la peau. Pas facile, la route vers la primature !

Les Kinois ont même donné le nom du fameux mécène méconnu de la musique » Docteur Djeef Ndjadi Leteta. » Il y a sûrement de quoi rire!

Indication faite: les voies du nouveau « Raïs » sont au moins tout aussi insondables que celles de son prédécesseur. Certains diront: avant Kabila = après Kabila.

Félix Tshisekedi et l’art du contrepied

Les nominations, il y en a eu mais pas celles qu’on attendaient.

La lecture des ordonnances qui a captivé toute l’opinion congolaise et internationale, a accouché d’une souris. Deux porte-parole du président :
le titulaire et son adjointe.

Il y a aussi la nouvelle direction de la Société nationale d’assurances (SONAS). Les plus patients ont attendu jusqu’à jeudi. Là aussi, ce sont les ordonnances portant investiture de gouverneurs et vice-gouverneurs qui ont été lues au grand désarroi d’une bonne partie de la population.

L’art du contrepied parfait de Kabila semble avoir fait des émules chez son successeur.

Entre fils à papas, il y a toujours des points de convergence.

Le peuple doit prendre son mal en patience

S’agissant du nom du Premier ministre, il faut encore patienter et faire appel à des nouvelles méthodes zen. Question de prendre son mal en patience.

Pour autant les cheminées de la cité de l’UA sont scrutées jour et nuit par les irréductibles en attente de la fumée blanche.

Beaucoup estiment que ce n’est qu’une question des jours ou des heures bien qu’il soit déjà 10h00 passé à Kinshasa.

Kasongo Mwema est attendu au tournant pour sa première annonce. Plusieurs espèrent que sa première sortie sera accompagnée d’une grande annonce. Ce qui fera oublier aux ultra religieux que le fils de Dieu viendra comme un voleur.

En attendant, la patience est de mise.
 » Le nom du Premier Ministre est déjà sur la table du Chef de l’État « , assure Vidye Tshimanga, un des conseillers du Chef de l’État.

 

TMB/ CONGOPROFOND. NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising