Connect with us

À la Une

RDC: le dossier “Anciens travailleurs de la MARSAVCO” au centre des échanges aux Affaires étrangère

Published

on

La ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, et Robert Schuddeboom, ambassadeur du Royaume des Pays-Bas en RDC, ont échangé, ce mercredi 19 février à Kinshasa, sur le dossier de paiement de 686 anciens travailleurs UNILEVER MARSAVCO/PHC.

 

L’ ambassadeur du Royaume des Pays-Bas en RDC a indiqué à l’issue des échanges qu’il a été invité par la cheffe de la diplomatie congolaise pour lui fournir des explications sur le dossier des anciens travailleurs de la MARSAVCO.

 

En effet, le ministère des Affaires étrangères de la RDC a été saisi par l’association des anciens travailleurs de la MARSAVCO autour du dossier de paiement contre valeurs colis à l’offre de 20.878.090 USD au 686 anciens agents de la société précitée. Et que ce dossier se trouve également sous examen à la Direction générale de la Coopération internationale et du Développement/Afrique de l’ouest et Centrale de la Commission Européenne.

 

A entendre l’ambassadeur de Pays-Bas, le dossier des anciens de la MARSAVCO sera réglé par voie diplomatique.

 

Le diplomate du Royaume du Pays-Bas a indiqué avoir également échangé avec la ministre d’État sur le dossier lié aux difficultés que rencontrent les citoyens de son pays pour l’obtention des visas de la RDC.

 

Il a aussi émis le vœux de voir le gouvernement de la RDC ouvrir son ambassade à La Haye pour faciliter la délivrance des visas et d’autres dossiers diplomatiques.

 

Le dossier lié au renforcement des relations bilatérales entre la RDC et le Royaume des Pays-Bas a été aussi abordé au cours de ces échanges, a fait l’ambassadeur du Pays-Bas.

 

 

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Beni: Les inspecteurs du pool primaire boycottent l’ENAFEP pour non payement des primes

Published

on

Les inspecteurs du pool primaire de la ville de Beni ont décidé de boycotter la passation des épreuves de l’examen national de fin d’études primaires dont le début est annoncé pour ce mardi 5 juillet 2022.

Dans leur décision rendue publique ce lundi, ces inspecteurs revendiquent le non payement de leurs différentes primes le gouvernement congolais.

Ça fait plus de deux ans que nous ne sommes pas payés. Nous avons toujours intervenus lors de Tenafep mais en vain. On nous promet mais le gouvernement ne s’exécute pas”, s’indigne l’inspecteur Kakule Kombi, secrétaire permanent de syndicat des inspecteurs antenne de Beni.

D’après lui, ils réclament «le perdiem pour interventions aux TENAFEP de 2020, 2021 et puis 2022 et les primes selon l’ordonnance du président de la République»

Ces inspecteurs invitent le gouvernement à recaler ces épreuves en attendant le payement de leur prime.

Pour Kakule Kombi, ses collègues doivent «rester à la maison» en attendant que la solution soit trouvée.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising