mbet

Connect with us

À la Une

RDC : le CNSA recommande aux acteurs politiques de s’organiser pour la surveillance électorale

Published

on

Après avoir consulté les différents acteurs politiques et parties prenantes au processus électoral, le Conseil national de suivi de l’accord ( CNSA), sous la direction de son président Joseph Olenghankoyi Mukundji, a recommandé ce mercredi 21 novembre 2018 à Kinshasa, aux acteurs politiques engagés dans le processus électoral de s’organiser pour la surveillance du processus en vue de la tenue des élections transparentes.

Au conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) de veiller à l’égalité d’accès aux médias publics à tous les candidats présidents de la République, tel que prévu au chapitre IV.7 alinéa 6 de l’accord de la Saint Sylvestre.

Au gouvernement de la République, d’aller jusqu’au bout de la libération des prisonniers politiques, d’opinions et amnistiés ainsi que les jeunes des mouvements citoyens arrêtés en vue de décrisper le climat politique, conformément à l’accord politique du 31 décembre 2018 au chapitre V de l’accord de la Saint Sylvestre.

Aux candidats, le CNSA leur demande de se comporter en digne fils et filles du pays en battant campagne avec les projets de sociétés et non sur les attaques personnelles et privilégier des valeurs républicaines.

Par la même occasion, le CNSA appelle tout le peuple congolais à se mobiliser pour les élections du 23 décembre 2018 et à ne pas céder aux tentatives de report des scrutins et aux acteurs politiques impliqués dans le processus électoral, aux partis politiques et aux militants de se préparer et de mobiliser leurs bases pour les élections à la date du 23 décembre 2018.

Par ailleurs, le CNSA encourage la Commission électorale nationale indépendante à poursuivre le dialogue avec les acteurs sociopolitiques à travers un cadre de concertation technique, s’agissant du fichier électoral, le CNSA recommande à la CENI d’appliquer les recommandations de l’organisation internationale de la Francophonie.

Se référant à l’article 110 de la loi électorale relatif aux privilèges accordés aux candidats présidents de la République pendant la période pré électorale et électorale, le CNSA demande au gouvernement d’assurer un traitement égal et équitable à tous les candidats présidents de la République en ce qui concerne leur sécurité sur le territoire national, la liberté des manifestations publiques et la prise en charge et le déplacement des policiers commis pour leur sécurité.

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising