Connect with us

À la Une

RDC : lancement de la campagne de sensibilisation pour l’unité nationale 

Published

on

Un constat amer a été fait depuis la campagne électorale jusqu’à ce jour: le tribalisme a pris l’ampleur dans le chef de la population congolaise.
C’est dans ce cadre, qu’une campagne sur l’unité nationale a été lancée ce samedi 02 février 2019 à Africana Palace dans la commune de Lingwala.
Il s’agit d’une initiative des jeunes soucieux de l’unité du peuple congolais.
La campagne est dénommée « l’unité de 26 provinces » ou U26 l’unité nationale.
Sur le pourquoi de cette campagne, Eugène Kandolo, l’un des organisateurs, explique que les scrutins triplés de 2018, sont la vraie cause de la haine tribale et discours tribaux constatés un peu partout en RDC.
« Il y a des couples qui se sont brisés, les amis fidèles qui se sont séparés juste parce que tel ou tel soutenait un candidat qui est de son village, ville ou province.
Nous ne voulons plus de cette division ».
Pour Eugène Kandolo, l’heure est à l’unité et surtout au pardon. « Pardonner à soi-même et pardonner à autrui nous permet de voir qu’on n’a toujours pas raison de rester en colère. Car, considérer l’autre c’est accepter qu’étant humain, il peut aussi nous vexer. Sinon, on ne croit pas en son humanité. C’est-à-dire sa faiblesse à être humain et commettre des erreurs ».
Le coach en communication ajoute aussi que l’amour n’est pas une attente d’être aimé, c’est le seul pouvoir de donner la deuxième joue quand on a reçu une gifle sur la première.
Après l’intervention de deux orateurs du jour, touchée par la profondeur du message, l’assistance n’a pas hésité de poser des questions sur le comment retrouver cette unité.
Le président de la coordination des étudiants de l’institut   facultaire des sciences de l’information et de la communication, IFASIC en sigle, Emmanuel Luyatu, n’a pas caché son contentement pour cette campagne.
« Je crois que le message véhiculé dans cette salle était clair, nous voulons tous de l’unité.
Nous sommes tous congolais que l’on soit Luba, Mungala, Muswahili ou Mukongo, nous sommes tous congolais et l’intérêt pour le Congo devait être supérieur que notre appartenance tribale, » a-t-il déclaré.
« Ce message fort je vais le relayer auprès de mes proches et je pense qu’une conférence pareille sera tenue à mon université car c’est là où nous avons aussi des gens de toutes les tribus de la RDC. Nous devons le sensibiliser à semer les graines de l’amour pour que nous tous nous récoltions la paix et l’unité, » a-t-il proposé.
La cérémonie s’est clôturée par les messages sur l’unité dans toutes les quatre langues nationales.
Ils sont à suivre en intégralité sur la page Facebook et Twitter de CONGOPROFOND.NET.
Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET

There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising