Connect with us

À la Une

RDC: l’AFDC-A prône la stabilité des institutions politiques pour favoriser les actions du président F. Tshisekedi

Published

on

Députée nationale et rapporteur de l’AFDC-A, Solange Masumbuko, encourage la stabilité des institutions politiques en République démocratique du Congo. A l’issue d’une réunion des élus nationaux membres du groupe parlementaire AFDC-A, elle a fait savoir que le regroupement cher à Modeste Bahati Lukebo, président du sénat, ne préconise que la stabilité de ces institutions politiques de la RDC.

 » Cette stabilité est importante, voire incontournable afin de permettre au Président de la République Félix TSHISEKEDI de travailler pour des actions devant aboutir à un bilan positif à la fin de son mandat », a-t-elle martelé au micro de CONGOPROFOND.NET

Elle conseille donc à toutes les institutions politiques aussi bien le Président de la République, l’Assemblée nationale, le Sénat que le Gouvernement à œuvrer dans la consolidation de la collaboration entre ces institutions.

A deux ans de la fin du mandat actuel du Président Tshisekedi, explique Mme Masumbuko, les acteurs politiques notamment de la Majorité, ont intérêt à travailler pour que la RDC décolle pour le bien-être des Congolais. Le Chef de l’Etat F. TSHISEKEDI, dit-elle, attend de la Majorité non pas des querelles mais plutôt des actions concrètes qui traduisent en actes ses orientation politiques.

La trésorière de l’AFDC rappelle que l’honorable Modeste Bahati Lukwebo figure justement parmi les personnalités politiques qui oeuvrent dans la mise en exécution de la volonté politique du Président TSHISEKEDI à travers la gestion du Sénat et est attaché au Chef de l’État Félix TSHISEKEDI.

Elle estime que les acteurs de la Majorité présidentielle ne doivent pas prêter le flanc aux adversaires politiques.  » Elle a plutôt intérêt à œuvrer pour relever les défis qui ont pour noms: la gratuité de l’enseignement, la santé universelle pour tous, la lutte contre la corruption, l’accès à l’eau et la relance de la production agricole, le développement du numerique, l’amélioration des voies d’évacuation des produits agricoles et des projets de développement à impact visible dans les 145 territoires de la RDC.  » Ce qui constitue le gage d’un bilan positif pour les élections prochaines », a-t-elle conclu.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Transition écologique et du développement durable : Marie-Pascale Malanda et l’ACTEDD ouvrent le débat public national ce vendredi 30 septembre

Published

on

L’Agence congolaise de la transition écologique et du développement durable (ACTEDD) annonce la tenue, le 30 septembre 2022 à Kinshasa/Gombe, de sa première conférence de presse.

Cette rencontre avec les chevaliers de la plume et du micro sera consacrée à la transition énergétique et au positionnement de la République démocratique du Congo dans cet enjeu planétaire.

A en croire sa coordinatrice Marie-Pascale Malanda, pour ce premier rendez-vous avec la presse, l’objectif poursuivi par ACTEDD est la mise à niveau des médias sur les enjeux énergétiques et climatiques, lesquels ont une dynamique internationale forte pour un « Pays-Solution» comme le nôtre.  » Voilà pourquoi, ACTEDD veut lancer et conduire le débat public national sur des questions aussi fondamentales en commençant par la mobilisation des médias, compte tenu de leur rôle crucial dans la diffusion de l’information et du renforcement des connaissances », a-t-elle martelé.

Pour rappel, l’Agence Congolaise de la Transition Ecologique et du Developpement Durable ( A.C.T.E.D.D) est un service spécialisé de la Présidence de la République mise en place par l’ordonnance n° 20/013 du 28 février 2020.

Elle a pour mission de concevoir, de coordonner et d’implémenter les politiques publiques nationales relatives à la transition écologique en République Démocratique du Congo. Elle est chargée d’étudier, d’analyser et évaluer toutes les questions qui lui sont soumises par le Président de la République en rapport avec la transition écologique et le développement durable. L’Agence comprend le Comité de pilotage et la Coordination.

Ses membres sont nommés par odronnances n° 20/021 du 06 avril 2020.

Il s’agit de :

1. Madame Marie-Pascal MALANDA DIATUKA, Coordonnateur
2. Monsieur Jean de Dieu MINENGU MAYULU, Cordonnateur Adjoint

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising