Connect with us

À la Une

RDC: l’absence du gouvernement devient de plus en plus pesante…

Published

on

La rencontre, ce lundi matin, entre le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, et Joseph Kabila, autorité morale du FCC, à la cité de l’UA vient sans doute lever l’équivoque sur la nomination prochaine d’un premier ministre et éventuellement la formation d’un gouvernement.

Félix-Antoine Tshisekedi, président de la République, a déjà fait trois mois et toujours sans gouvernement.

L’attente du gouvernement : un désir ardent

La mise en place du Gouvernement est devenue une obligation, voire une contrainte. Le Président risque de se tuer au travail. Dans l’attente, en attendant n’existe pas. Tout comme le hasard n’existe pas.

Pour l’instant, le président et son Dircab jouent à la fois le rôle de Dieu dans sa trinité, mais aussi des anges. Ils sont partout à la fois et nulle part ailleurs.

Imaginez depuis le lancement du programme d’urgence « 100 jours », on ne sent aucun suivi. Pourquoi?

Le président lui-même, dans les premiers jours, y a veillé comme de la bouillie sur le feu.
Puis, plus rien…

L’invisible conseiller principal en matière d’infrastructures se contentant de son bureau climatisé et de la connexion internet gratuite.

Le ministre sortant des Infrastructures, travaux publics et reconstruction ( ITPR ) s’est contenté d’une sortie en vélo à moins de 1000 mètres pour vérifier les dégâts de la pluie sur l’avenue 18 parcelles. Puis, silence radio, alors que toute son attention est focalisée sur twitter comme la majorité des Kinois d’en haut !

Le président ayant ses yeux constamment rivés sur le régalien dans ses aspects internes et externes, est plus que limité. Il n’est ni omniprésent ni omnipotent, c’est le propre de Dieu.

Un vide gouvernemental observé et observable

Lorsqu’il voyage seul, le Dircab pallie, tant soit peu, ses absences mais dès qu’il voyage à deux, c’est la catastrophe.
Le pays reste comme un parent pauvre.
Plus rien ne fonctionne…

Bruno Tshibala limitant ses désirs à organiser des funérailles ( Ndaye Mulamba, Papa Lutumba, etc.), mais aussi à organiser des tournées sans objectif officiel dans son Lemba natal, gyrophares et garde prétorienne tout azimuts.

Après son voyage au pays de Trump, Félix Tshisekedi s’en est allé en pèlerinage dans le Congo profond où sévissent insécurité, Ebola, des multiples groupes armés et des tas d’ONG inutiles.

Le choix du Katanga et du Nord-Kivu n’est pas anodin. Ces deux parties du pays « symbolisent les deux à la fois la complexité des défis à relever et les enjeux économiques, sécuritaires et géopolitiques dont la RDC est l’épicentre ».

L’annonce du grand ménage à venir au sein de l’armée.

Le Chef de l’État, entre deux audiences, impose son véto au Sankuru où le « puissant » Mende est resté nostalgique du MPR Parti-État.

Le président ne peut pas tout faire et être partout à la fois

Adossé à l’article 69 de la Constitution, qui fait de lui le garant du fonctionnement régulier des institutions, le président est partout.
Ce qui est à la fois une bonne et une mauvaise chose. Même Moïse a eu besoin d’être épaulé par Josué et Caleb.

C’est bien qu’il affirme sa présidence même dans le terrain autrefois hostile comme Beni et Butembo, de changer des costumes, mais il y a des limites.

La même Loi fondamentale qui l’autorise à exercer toutes ses prérogatives, l’oblige aussi à créer les conditions pour que les autres institutions entrent en fonction.
Parmi ces institutions figurent en bonne place le gouvernement.

D’autres sont voués à mourir ou à être réformées comme le CSAC, la CENI, le CNSA, etc. Devenues obsolètes à force de l’usure du temps et de l’argent.

Malheureusement jusqu’à ce jour, l’attente devient ennuyante, voire offensante. Certaines têtes ne méritent plus d’avoir leurs places dans le journal télévisé, sauf peut-être pour la rubrique  » procès pour détournement et corruption.  »

TMB/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising