mbet

Connect with us

À la Une

RDC : grève des enseignants et RAM ignorées au Conseil des ministres !

Published

on

La semaine qui vient de s’achever a été marquée par deux évènements majeurs, touchant directement le social de la population congolaise.

Il s’agit notamment de la rentrée scolaire, en date du lundi 4 octobre 2021, perturbée par la grève des enseignants du secteur public et des reports répétitifs des plénières consacrées aux réponses du ministre des PT-NTIC, aux préoccupations des députés nationaux, sur la taxe RAM.

Ces deux dossiers brûlants touchant le social du peuple congolais, ont fait couler encre et salive, tant dans l’opinion nationale qu’internationale.

Alors que les Congolais espéraient une attention particulière du gouvernement sur ces deux sujets, la dernière réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, tenue le vendredi 08 octobre dernier, par visioconférence, n’a pipé mot sur ces préoccupations majeures.

Présidée par Félix-Antoine TSHISEKEDI, président de la République, Chef de l’Etat et du Gouvernement, cette vingt-troisième réunion du Conseil des Ministres avait cinq points à l’ordre du jour, à savoir :

1. Communication du Président de la République, Chef de l’Etat;
2. Points d’informations;
3. Adoption et approbation d’un relevé des décisions du Conseil des Ministres ;
4. Examen et adoption des dossiers ;
5. Examen et adoption des textes.

Plusieurs congolais, interrogés par la redaction de CONGOPROFOND.NET au sujet de la taxe RAM et de la grève des enseignants, espéraient voir le gouvernement évoquer ces deux questions au Conseil des Ministres, pour des solutions idoines. Mais hélas, cela n’a pas été le cas. Le compte-rendu de cette réunion reste muet, du début jusqu’à la fin, quant à ce.

Grand est donc le regret de ceux qui attendaient la réaction des autorités gouvernementales concernant ces deux dossiers. Ils ne savent pas aujourd’hui à quel Saint se vouer.

Il y a alors lieu de s’interroger, pourquoi ce gouvernement dit des “Warriors”, n’en a-til pas fait allusion, alors que ce sont des questions d’actualité touchant directement au social du peuple congolais ?

On bat le fer quand il est chaud, dit-on. Beaucoup sont les Congolais qui attendaient des signaux clairs de la part du gouvernement.

Par contre, peut-on souligner, il n’est jamais trop tard pour mieux faire. Il est important que le gouvernement de la République, dans un bref délai, puisse examiner minutieusement ces questions, en vue de répondre aux attentes des citoyens congolais, qui sont la suppression de cette taxe RAM et l’effectivité de la rentrée scolaire.

Sinon, le “Peuple d’abord”, qui ressemble aujourd’hui à une devise nationale, ne restera qu’un slogan creux. Wait and see.

Jules KISEMA/Congoprofond.net.


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Un policier et un civil tués ce dimanche à Djugu :”Même un abattoir a des normes à suivre !», s’exclame le chef du groupement Bedja-Magosa

Published

on

Les éléments de la milice CODECO ont signé une nouvelle incursion la matinée de ce dimanche 22 mai 2022 au village Scierie-Abelkozo, dans le groupement Bedja-Magosa, en secteur de Banyali Kilo, dans le territoire de Djugu en Ituri.

Lors de cette enième incursion, ces miliciens ont tué un policier et un civil avant de détaler.

Information livrée à CONGOPROFOND.NET par le chef du groupement précité qui indique que ce village se vide de nouveau de ses habitants.

Mombiane Basiloko informe par ailleurs que la plupart des auteurs de ce forfait ont été identifiés par les habitants. «Je ne sais pas comment expliqué. Ils ont attaqués le matin et ont tué un policier et un civil. J’ai déjà dénoncer plusieurs fois, même l’abattoir à des normes à suivre », s’est-il inquiété.

Cette autorité coutumière en appelle à l’implication des autorités compétentes pour rétablir l’autorité de l’État dans cette partie de Djugu, l’un des territoires «les plus meurtris» de la province de l’Ituri, sous état de siège depuis plus d’une année.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising