mbet

Connect with us

À la Une

RDC: La migration vers la TNT fixée en décembre 2019

Published

on

La migration totale du système de la télévision analogique vers la Télévision numérique terrestre (TNT) est fixée en décembre 2019 pour Kinshasa et en décembre 2020 pour les provinces.

Une décision prise à l’issue de la réunion présidée par la direction de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo (ARPTC), le lundi 29 avril.
Le conseiller de la présidence de la République en PTNTIC, les responsables de RENATELSAT, TELECONSULT, le comité national de migration vers la TNT, et l’Association nationale des entreprises privées de l’audiovisuel ont tous pris part à cette réunion.
Pour le RENATELSAT, cette migration constitue une étape majeure pour la RDC qui doit bénéficier des avantages de la TNT, entre autres, la meilleure qualité de l’image ou la diffusion des programmes en haute définition.

Le président intérimaire du collège des conseillers de l’ARPTC, Odon Kasindi Maotela, a donné quelques orientations de ce processus de migration.
En RD Congo, plusieurs chaines de télévision risquent de fermer, particulièrement, pour celles qui ne sauront pas basculer de l’analogie vers la télévision numérique. Il faudra être alors dans un bouquet pour diffuser.
Une migration qui devrait s’opérer depuis le 17 juin 2015, mais suite au retard pris par de nombreux États africains, membres de l’Union internationale des télécommunications (UIT), notamment la RD Congo, surtout pour des raisons financières, le délai n’avait pas été respecté.
C’est ainsi qu’au niveau international, l’UIT est revenue à la charge pour exiger à l’État congolais de migrer avant ce nouveau dernier délai fixé le 30 avril 2018 pour ne pas voir les écrans de télé afficher noir.

Au niveau de la commission nationale mise en place pour assurer la migration vers la TNT, les choses ne sont toujours pas prêtes trois ans après le premier délai fixé par l’UIT (Union internationale des télécommunications), relèvent certaines sources.

TMB/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Mbandaka : Les Kimbanguistes ont commémoré le 106 ème anniversaire de Dialungana Kiangani

Published

on

L’église Kimbanguiste/section de la ville de Mbandaka, dans la province de l’Equateur, a bel et bien célébré ce mercredi 25 mai, sa fête de nativité ( Noël). Un évènement coïncidant avec le 106ème anniversaire de Son Eminence Dialungana Kiangani, ancien leader spirituel de cette église. La cérémonie s’est déroulée à la paroisse mère sise avenue Itela à Mbandaka 2, commune de Wangata, où toutes les paroisses environnantes s’étaient réunies pour communier ensemble.

Tout a commencé, d’abord, par un défilé de plus de 3 Km des croyants, parti de l’hôtel de ville jusqu’au siège de l’église. Ces derniers ont marché avec des chants de cantiques, chemin faisant, montrant au grand public leurs sentiments de joie.

Se confiant à CONGOPROFOND.NET, Benjamin Mokoko Nkonga, pasteur provincial a.i, a fait savoir que la seconde venue du Messi a eu déjà lieu et son nom c’est Dialungani Kiangani qu’aujourd’hui tous les Kimbanguistes à travers le monde commémore son jour. Il a appuyé ses arguments par les Saintes écritures de la Bible dans Esaï 53:3, Daniel 7:14 et Apocalypse 3:12.

Par ailleurs, Benjamin Mokoko a expliqué que la date d’aujourd’hui coïncide avec celle que toute la communauté Kimbanguiste avait décidé de célébrer comme étant le véritable jour de naissance de Jésus-Christ en l’an 2000, soit présentement 22 ans, après des longues études scientifiques et spirituelles faites par des chrétiens Kimbanguistes par rapport aux calendriers romain et Juif.

Enfin, celui-ci a profité de cette occasion pour inviter tous les Équatoriens à l’unité et à l’amour fraternel. “C’est dans cela qu’on peut espérer à l’épanouissement de tous !”, a-t-il conclu.

Eric Liyenge/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising