Connect with us

À la Une

RDC : La lettre de la Banque Mondiale du 12 mai à Nicolas Kazadi confirme le tweet de Tony Bolamba du 21 avril 2023 !

Published

on

Chers Concitoyens,

Bruxelles, le 17 Mai 2023

Le rôle d’un homme d’Etat qui n’est pas aux affaires n’est d’effrayer le pouvoir de son pays mais plutôt de veiller à la bonne marche du pays en informant et en proposant. Dans un tweet du 21 Avril 2023 (https://twitter.com/tonybolamba/status/1649460681060614160?s=21), j’avais dit qu’aucune rallonge n’allait être accordée tant que notre pays n’avait pas produit les justificatifs des sommes avancées.

Dans une lettre de la Banque mondiale à notre Ministère des Finances datée du 12 Mai 2023, il est clairement mentionné que la Banque Mondiale attend toujours des documents justifiant les 91 millions de dollars avancés pour les projets sur un total de 1,04 milliard de dollars américains (https://www.reuters.com/world/africa/world-bank-suspends-1-bln-worth-project-funding-congo-2023-05-16/).

Mes chers Concitoyens,

Je reconnais que mon tort est d’avoir souvent raison avant que la vérité ne puisse éclater et je m’en excuse. Je suis un homme d’Etat, un homme politique qui n’est pas informé, doit cesser de faire de la politique!

Je pense qu’avec cette lettre de la Banque mondiale à nos autorités du Ministère des finances, le nécessaire sera fait pour justifier l’utilisation des 91 millions des dollars déjà avancés afin que la Banque mondiale renoue avec les financements pour éviter encore de la souffrance à nos populations vivant déjà dans la déliquescence totale.

Quoi qu’il arrive, sachez que personne ne peut me décourager dans mon engagement pour mon pays et le bien-être des populations.

En harmonie avec moi-même.
Le calme c’est bon. J’ai dit.

M. Tony Cassius Bolamba
Consultant international
Gouverneur honoraire
Gestionnaire de crise
Criminologue


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

RDC : le taux de fourniture en électricité passe de 15℅ en 2023 à 19℅ en 2024

Published

on

En République démocratique du Congo le taux de la desserte en électricité s’élève à 19℅ en 2024. Cette précision est donnée par le ministre congolais en charge des ressources hydrauliques , Teddy Lwamba Muba.

Lors d’un briefing tenu à la Radio télévision nationale congolaise (RTNC 3) ce jeudi 18 juillet avec son collègue de la communication et médias, le ministre Lwamba a tout de même indiqué que le taux de la desserte en eau potable s’élève actuellement à 34%.

Le briefing a été consacré essentiellement aux «Priorités en matière de desserte en eau et de fourniture en électricité en République Démocratique du Congo».

En 2024, le taux de la desserte en eau potable en République démocratique du Congo s’élève à 34 % et en électricité à 19 %. Le gouvernement de la République (…) par le ministère des Ressources hydrauliques et électricité s’engage à mettre des moyens pour réussir à doubler ce taux en 5 ans “, a déclaré Teddy Lwamba Muba.

On se rappellera qu’en 2023, le Directeur général de la Regideso avait indiqué que plus de 36,1 millions de personnes étaient connectées au réseau de la Regideso, soit 35,5% sur l’échelle de 100 millions d’habitants. Ce nouveau taux avancé par le ministre a légèrement baissé par rapport à celui de 2023. (De 35,5℅ à 34℅).

En ce qui concerne l’électricité, en 2023 la RDC affichait un taux d’électrification de 15 % à l’échelle nationale avec de fortes disparités entre les villes (35 %), les zones rurales (1 %) et les zones périurbaines (moins de 5 %).

En sommes, la RDC continue à afficher un des taux d’électrification les plus bas du continent africain.

Pourtant cet immense territoire, deuxième pays le plus grand d’Afrique, représente à lui seul 8 % du potentiel hydroélectrique mondial, une source d’énergie qui constitue 95 % du mix électrique du pays.

Abritant le plus grand fleuve du continent et le deuxième du monde après l’Amazonie en débit interannuel moyen, la RDC pâtit toutefois d’une faible capacité installée (moins de 3 000 mégawatts, dont la moitié est inexploitée par défaut de maintenance), et de l’absence de réseau de distribution intégré à l’échelle nationale.

Willy Theway/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte