Connect with us

À la Une

RDC: La Fondation “Grâce Monde” lance une pétition pour exiger une loi sur l’accouchement gratuit

Published

on

Dans le souci de voir la femme congolaise accoucher dans des bonnes conditions, la Fondation “Grâce Monde” a fait signer une pétition, ce samedi 16 mars 2019, aux participants de sa deuxième marche de santé organisée en partenariat avec le gouvernement de la République via le ministère de la Santé.

Les marcheurs de la deuxième édition de la marche de santé de la fondation “Grâce Monde”

Signée sur place par des journalistes, des sages-femmes et d’autres femmes évoluant dans le secteur public, ladite pétition exige des députés et sénateurs, une loi permettant l’accès gratuit de la femme enceinte aux soins de qualités jusqu’à l’accouchement.

Présent à cette activité, le ministre de la Santé sortant, docteur Oly Ilunga, a donné deux raisons pour lesquelles il était venu assister à l’événement. La première est anecdotique et sportive, car le sport est bon pour la santé. Et la seconde se justifie par le thème choisi par la Fondation Grâce Monde qui milite pour des soins de qualité des femmes enceintes.

Le ministre congolais de la santé, Oly Ilunga

Oly Ilunga a aussi indiqué que pendant la législature passée, ils ont travaillé pour créer un programme de subvention des accouchements. Et celui-ci existe, selon le ministre, dans 13 provinces.« Nous avons le souci d’étendre ce programme dans la ville province de Kinshasa et dans d’autres provinces », a conclu Oly Ilunga.

Pour sa part, la députée nationale Marie-Ange Lukiana a fait savoir que ce combat ne date pas d’aujourd’hui. Elle rappelle avoir organisé des assises nationales dans ce sens. Elle dénonce le fait qu’à chaque minute, une femme meurt sur l’étendue de la République suite à l’accouchement et à la mauvaise prise en charge.

Lukiana

La députée nationale Marie Ange Lukiana

Notons que malgré la proposition de loi de Lukiana et sa collègue Eve Bazaiba, l’assemblée nationale n’avait pas pourtant adopté cette loi. Marie Ange Lukiana se dit satisfaite que la fondation ait repris cette initiative et qu’elle va soutenir pour sauver des vies.

La coordinatrice de la fondation "Grâce Monde", Mme Grâce Mbongi

Grâce

Quant à la coordonnatrice de la fondation, Grâce Mbongi Umek Dakhlallah, elle a juste eu l’occasion de remercier plusieurs personnes venues participer à la marche et qui ont signé la pétition. Elle a aussi invité d’autres personnes désireuses d’adhérer à la fondation, de venir et c’est gratuit.

Il faut signaler que l’activité a été parrainée par la première dame de la République, Denise Tshisekedi Nyakeru, qui, pour certaines raisons, n’a pas su rehausser de sa présence à l’événement.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET