Connect with us

À la Une

RDC : la Fondation « Denise Nyakeru Tshisekedi » voit le jour à Kinshasa

Published

on

La première dame de la RDC, Denise Nyakeru Tshisekedi, a lancé ce jeudi 16 mai 2019 les actions de la Fondation portant son nom, au cours d’une cérémonie organisée à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo.

À cette occasion, cette infirmière de formation et de profession a déclaré être motivée par sa propre expérience de la précarité de la situation de la femme congolaise, particulièrement la jeune fille. À l’en croire, sa vision se résumant par le slogan « Plus Fortes » est celle d’une société dynamique où la femme sera libre et apportera du progrès et un regard innovant autour des valeurs du travail, d’éthique, de patience et de persévérance.

Pour elle, la lutte pour l’égalité de genre ne saurait se parachever sans le travail. « Seul le travail acharné, personnel et encadré de chacune de nous portera ce combat au niveau souhaité », a souligné la première dame Denise Nyakeru Tshisekedi.

Se référant à son allocution de la journée internationale le 08 mars dernier à l’Académie des Beaux-Arts, Denise Nyakeru Tshisekedi dit prendre l’engagement de rester toujours aux côtés des femmes et filles afin de leur donner l’opportunité de participer au développement de la RDC. Sur ce, a-t-elle fait savoir, les actions de sa fondation s’articulent autour de quatre axes.

Abordant le premier axe dédié à l’éducation, l’épouse de Félix Antoine Tshisekedi ambitionne d’encourager la formation des filles aux sciences ainsi qu’aux nouvelles technologies de l’information.

Dans le volet de la santé, les objectifs, a-t-elle indiqué, portent essentiellement sur le soutien aux femmes souffrant des maladies silencieuses telles que le cancer, la fistule obstétricale ainsi que la drépanocytose, etc.

En ce qui concerne les violences basées sur le genre (VBG), la première dame renseigne que l’objectif est d’encourager une évolution des modèles comportementaux des hommes et des garçons afin de plaider pour l’égalité des sexes.

En dernier lieu, au point axé sur l’autonomisation et l’entrepreneuriat, Denise Nyakeru Tshisekedi déclare qu’il vise à encourager et soutenir l’entrepreneuriat féminin.

Prenant part à cette soirée haute en couleur, Docteur Sennen Hounton, représentant pays du fonds des Nations-Unies pour la population UNFPA a
attribué à la première dame Denise
Nyakeru Tshisekedi, le titre d’honneur en tant que championne
et ambassadrice de la lutte contre les violences basées sur le
genre et de la promotion de l’autonomisation de la femme. Pour le Représentant Résident de UNFPA en RDC, ce titre renforce sa volonté d’être la voix de toutes celles qui pleurent et souffrent en silence à cause des violences dont elles sont victimes.

Par ailleurs, en tant que Agence des Nations Unies leader de la lutte contre les violences basée sur le genre et championne en
matière de santé de la reproduction et droits reproductifs, l’UNFPA par la bouche de son représentant a
choisi d’accompagner la Fondation dans un partenariat
stratégique et une synergie d’actions pour atteindre zéro décès maternel évitable, zéro besoin non satisfait en Planification familiale et zéro cas de violences basées sur le genre.

Pour sa part, Awa Ndiaye Seck représentant pays de l’ONUFEMME s’est dite fiere de rejoindre la première dame Denise Nyakeru Tshisekedi pour le lancement de sa fondation basée sur l’éducation, santé, violences sexiste et autonomisation des femmes. « L’ONU femme a hâte de travailler avec Denise Nyakeru Tshisekedi », a-t-elle fait savoir à l’issue de la cérémonie.

Pour rappel, plusieurs personnalités ont pris part à cette activité, le président de la République démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi, Jeanine Mabunda Mudiayi, présidente de l’Assemblée nationale, les membres du gouvernement, députés et sénateurs et les membres des agences du système des Nations-Unies et les ambassadeurs accrédités en RDC.

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Médias : Le programme des obsèques de la journaliste Gladys Bwongo Bakana

Published

on

Jeudi 9/02/2023

21h00 : Arrivée du corps à l’aéroport international de N’Djili en provenance de Bruxelles

Vendredi 10/2/2023

22h00 : Nuit funèbre à la salle Happyday New Look à Kintambo sur l’avenue Lusambo non loin du Stade Velondrome

Samedi 11/2/2023

9h00 : Levée du corps de la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire, pour exposition à l’espace Ave Maria non loin de l’hôpital du cinquantenaire

L’enterrement interviendra juste après à la nécropole « Chemin du paradis » à Mitendi

Gladys Bwongo Bakana, à jamais dans nos cœurs !

Pour la famille

Thierry Bwongo Nziani


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising