Connect with us

À la Une

RDC: la “Dynamique du Sankuru” sollicite auprès de F. Tshisekedi la réhabilitation de la candidature de S. Mukumadi

Published

on

Des voix ne cessent de s’élèver pour dénoncer la candidature de Lambert Mende Omalanga la prochaine élection des gouverneurs prévue le 26 mars 2019, d’après le calendrier de la Commission électorale nationale indépendante(CENI). La dernière en date provient d’une structure dénommée “Dynamique des Ressortissants du Sankuru à Kinshasa” qui a déposé ce mardi 05 mars 2019 au Palais de la nation un mémo à l’attention du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, en sa qualité du garant de la nation et du bon fonctionnement des institutions, pour solliciter son implication personnelle en vue d’éviter le pire dans la province du héros national Patrice Emery Lumumba.

À cet effet, les membres de ce regroupement ont prévenu Félix Tshisekedi que “si Lambert Mende est élu à la tête de la province du Sankuru, sa gestion sera pire que celle de Berthold Ulungu Lokata, son poulain, qui ne faisait qu’obtenir des injonctions venant de lui son mentor”.

En même temps, la Dynamique issue de la province du Sankuru dénonce la caporalisation de la Cour d’appel du Sankuru qui s’est déplacée de Lusambo vers Lodja, fief de Lambert Mende, dans le seul objectif, révèle cette structure Sankuroise, de rendre sans heurts ni résistance son arrêt écartant son seul challenger à la course du gouvernorat du Sankuru, Stéphane Mukumadi.

Ces fils et filles du Sankuru rappellent, par ailleurs, que malgré le passage de la mission à Lusambo dépêchée par le président de la République, Félix Tshisekedi, et conduite par le VPM en charge de l’Intérieur Henri Mova, pour s’enquérir de la situation après les troubles du 12 février dernier, au lieu que la paix règne les manifestations se sont multipliées et intensifiées davantage.

En outre, accusant Lambert Mende de tribalisme, cette structure explique que cette personnalité serait à la base de tous les conflits qui sévissent dans la province du Sankuru.

Le dénonçant d’être le parrain du gouverneur sortant Berthold Ulungu, la Dynamique se souvient de la gestion calamiteuse et désastreuse de ce dernier. “Il avait imposé sa candidature unique comme il est en train de tenter cette fois-ci de se faire asseoir soi-même sur le fauteuil du gouverneur”, ont-ils précisé dans leur mémo déposé au Palais de la nation.

A en croire La Dynamique, la seule candidature de Lambert Mende aura comme conséquence de prendre la province en otage afin de la transformer en son biens privé.

Se référant à ce qui se passait dans d’autres provinces, cette structure dit craindre qu’avec les velléités tribales lui attribuées et les frustrations provoquées par lui que Sankuru risque de revivre les tristes événements du genre Kamuina Nsapu dans le Kasaï central et Yumbi dans la province du Mai-Ndombe dont regrette les conséquences jusqu’à ce jour.

Au chapitre des recommandations, la Dynamique du Sankuru demande au président Félix Tshisekedi qu’une justice équitable, tant promise une fois élu, soit appliquée. Dans le même ordre d’idée, elle lui sollicite de convaincre Lambert Mende de retirer sa candidature de la course en vue de préserver la paix, mais aussi le rétablissement de son challenger Stéphane Mukumadi injustement écarté par la Cour d’appel.

En cas de résistance, cette structure la Dynamique des Ressortissants du Sankuru propose que la CENI, pouvoir organisateur des élections en RDC, reporte le scrutin à une date ultérieure.

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Urgent/ Kasaï : Une femme tuée par un camion en pleine ville à Tshikapa

Published

on

Une femme non identifiée a été tragiquement heurtée par un camion sur le boulevard Lumumba, au centre-ville de Tshikapa, dans un accident de la circulation survenu ce samedi 2 mars 2024.

Selon les témoins, la dame se trouvait à bord d’un taxi-moto en provenance du marché Kamalenga. Il y a eu une collision entre la moto et le camion qui venait de la commune de Dibumba. La dame a malheureusement perdu la vie sur place, tandis que le conducteur du taxi-moto, gravement blessé avec les deux jambes fracturées, a été conduit à l’hôpital général de Tshikapa.

Les témoins indiquent que l’excès de vitesse de la part des deux conducteurs est la principale cause de cet accident.

Entre-temps, le conducteur du camion, qui tentait de s’échapper, a été appréhendé par la population à Kamalenga.

À l’heure actuelle (18h à Tshikapa), le corps sans vie de la dame gît sur le sol, suscitant un profond regret au sein de la population du Kasaï.

Clementus Lusamba Lua Mbombo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte