Connect with us

À la Une

RDC/Kwango : un ministre retardataire interdit d’entrer à sa première réunion du gouvernement

Published

on

 Hugues Mwambu, ministre provincial en charge de la Justice au Kwango, n’a pas pu prendre part, ce jeudi 31 janvier 2019, au Conseil des ministres dirigé par le gouverneur de province, Kanys Makofi Kabamba.
Le jeune ministre provincial de 38 ans s’est exclu pour un retard d’arrivée au lieu de la tenue du Conseil.
En effet, vers 10h, tous les membres du gouvernement provincial étaient présents et n’attendaient que le chef de l’Executif pour débuter la réunion du Conseil des ministres.
Lorsque le gouverneur de province a fait son entrée dans la salle, le ministre de la Justice n’était toujours pas là.
Ce dernier arrivera après son chef et l’officier de police commis à la sécurité lui signifiera qu’il était en retard et qu’aucune entrée n’était possible après le gouverneur.
Cette indélicatesse a fait grand bruit dans la ville.
Contacté dans la soirée par CONGOPROFOND.NET sur les raisons de sa non participation au Conseil des ministres, Hugues Mwambu s’est refusé de tout commentaire, se contentant de dire qu’il s’agit d’une question gouvernementale qu’il ne veut pas raconter aux journalistes.
Hugues Mwambu, juriste de son état, venait d’être nommé ministre de la Justice dans le cadre du dernier arrêté du gouverneur Kanys Makofi rendu public le 05 janvier dernier. Le fils biologique  de l’ancien président du bureau de l’assemblée provinciale avait été permuté du poste de directeur de cabinet du gouverneur. Le gouverneur aurait estimé que M. Mwambu serait utile pour autre chose que ce poste de Directeur de cabinet.
Le Conseil des ministres de ce jeudi aurait été le premier auquel M. Mwambu allait participer en tant que ministre, et pourrait être le dernier à l’actif de Makofi Kabamba, car les élections pour le nouvel appareil exécutif approche et que le gouverneur a été élu député provincial.
Hugues Mwambu est entré dans l’équipe gouvernementale de Kanys Makofi à la faveur des accords politiques survenus dans le cadre du parti AFDC.
Émile Yimbu/CONGOPROFOND.NET

There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

RDC : 20 décembre 2023, élection présidentielle !

Published

on

Ça y est ! Le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante ( CENI), Denis Kadima, a, ce samedi 26 novembre, présenté devant la presse et les acteurs politiques, le calendrier global des élections municipales, législatives et présidentielles en République Démocratique du Congo.

L’élection présidentielle est donc fixée pour le mercredi 20 décembre 2023 sur toute l’étendue du territoire national et sera couplée des élections législatives.

Pour les autres élections nous reviendrons avec force détails.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising