Connect with us

À la Une

RDC/Kwango: Nzofu Shamanzila Albert, président du bureau provisoire de l’Assemblée provinciale

Published

on

Le Bureau provisoire de l’Assemblée Provinciale de la province du Kwango a été installé mercredi 30 janvier au cours de la plénière inaugurale de la session extraordinaire présidée par  Godefroid Mbele Kalonda, Directeur de l’administration de l’Assemblée provinciale du Kwango.
Dans son discours d’ouverture, le Directeur Administratif de l’Assemblée provinciale du Kwango et président de séance a rappelé les prescrits de la loi en matière d’ouverture et de direction de séance de la session extraordinaire et de l’installation de son bureau provisoire. Il a indiqué que la cérémonie de ce jour marquait l’ouverture de la session extraordinaire de la deuxième législature de l’Assemblée Provinciale du Kwango. C’était, pour l’autorité de l’Administration de cette assemblée, l’occasion de présenter et de féliciter les élus provinciaux du Kwango.
S’adressant aux parlementaires, il a rappelé le rôle qu’ils sont appelés à jouer en tant que représentants du peuple. Il a tenu à défendre que son mot de circonstance n’était pas un discours d’ordre politique.
Il a fait savoir que les services administratifs qu’il gère ont pour rôle d’informer le nouvel élu sur ses missions de législateur, de représentant du peuple et de contrôleur du gouvernement, des services publics et locaux.
Par ailleurs, le Directeur Administratif a appelé les nouveaux élus d’aider, durant leur mandat, l’Exécutif provincial à relever les nombreux défis qui minent la province du Kwango.
Dans le deuxième point à l’ordre du jour, le Directeur Administratif de l’Assemblée provinciale du Kwango a donné l’économie de dispositions des articles 114 de la Constitution et 224 de la loi numéro 06/006 du 09 mars 2006 telle que modifiée à ce jour portant organisation des élections en République Démocratique du Congo, qui stipulent que le Bureau provisoire est dirigé par le Doyen d’âge et les deux membres les moins âgés.
En application de ces dispositions constitutionnelles et légales, et après examen des dossiers des députés, il s’est dégagé que c’est  NZOFU SHAMANZILA Albert, âgé de 78 ans, qui a été désigné président du bureau provisoire de l’Assemblée provinciale du Kwango. Les deux plus jeunes, Anicet MBANGALA TALAMESO (37 ans) et MWASHIPU KAPATA Fils (34 ans) vont l’assister.
 MBANGALA Anicet est chargé de l’Administration, tandis que MWASHIPU Fils est chargé des Finances.
Dans son discours d’ouverture de la session extraordinaire, le Président du Bureau provisoire, NZOFU Albert a, entre autres, félicité le président élu Felix Tshisekedi et rendu hommage au sortant Joseph KABILA. « Le peuple congolais a assisté pour la première fois, à la passation des pouvoirs entre un président élu et celui sortant ; ce qui est historique», a déclaré l’élu de Kahemba.
Il a félicité également les prédécesseurs de cet hémicycle, pour le travail des pionniers abattu.
S’adressant à ses collègues députés provinciaux, il a promis que son Bureau, bien que provisoire, mettra tout en œuvre pour ne pas faillir dans la réalisation des responsabilités qui lui incombe. Il a invité ses pairs à se mettre au travail en vue de donner une bonne image non seulement de l’Assemblée, mais aussi de toute la province du Kwango, « pour que le peuple se retrouve au rendez-vous du donner et du recevoir politique ».
Pour permettre l’atteinte de ces objectifs, le président du Bureau a aussi invité les députés à afficher un comportement digne “allant dans le sens de promouvoir l’unité, notamment en prônant la justice distributive, l’équité, la considération mutuelle, l’amour du prochain, et surtout bannir les antivaleurs tendant à nous diviser”.
Il sied de signaler que le président du Bureau provisoire de l’Assemblée Provinciale du Kwango a été Sénateur depuis 2006, et draine une expérience vieille de 12 ans.
Les deux secrétaires sont dans leur première expérience parlementaire. Le hasard a fait que les trois responsables sont issus de partis politiques différents.
L’Assemblé provinciale du Kwango est composée de 19 membres élus dont deux femmes, et deux autres attendent d’être cooptés pour faire le total de 21. Soit une déperdition de trois sièges par rapport à la première législature.
Emile YIMBU/CONGOPROFOND.NET

There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Léandre Miema : Le nouveau DG à la tête de la Francophonie RD Congo pour bousculer les conventions

Published

on

Léandre Miema, le nouveau Délégué Général de la Francophonie en RDC, incarne la nouvelle génération de leaders déterminés à faire entendre la voix de leur pays sur la scène internationale. Avec un parcours atypique et des qualités indéniables, il se positionne comme un acteur clé pour relever les défis colossaux auxquels la RDC est confrontée.

Son parcours honorable et ses qualités exceptionnelles sont autant d’atouts dans ses nouvelles fonctions. Jeune mais talentueux, Léandre Miema se distingue par son patriotisme, sa foi inébranlable, son acharnement au travail et son professionnalisme exemplaire. Issu de l’École Nationale d’Administration en RDC et de l’ENA en France, il allie une solide formation d’ingénieur à une expertise en gouvernance publique.

Expert-conseil en numérique, il est fondateur du Kassiterit’s club et du start-up Technosoft.

Sa détermination et son engagement en font un leader résolu à défendre les intérêts de son pays. Les défis à relever et les objectifs à atteindre sont certes énormes mais pas insurmontables pour ce travailler acharné. En tant que DG de la Francophonie RDC, Léandre Miema a pour mission de redonner à son pays une place prépondérante sur la scène internationale.

Son dynamisme et sa volonté de faire bouger les lignes sont des atouts majeurs pour assurer la représentativité de la RDC dans les instances internationales. Malgré l’occupation et les agressions que subit la RDC depuis des décennies, il s’engage à porter haut et fort la voix de son pays.

Léandre Miema incarne l’espoir d’une nouvelle ère pour la RDC, où la jeunesse et l’audace se conjuguent pour relever les défis du présent et de l’avenir. Son parcours et ses qualités font de lui un leader iconoclaste, prêt à défier les conventions pour faire avancer son pays sur la voie de la prospérité et de la reconnaissance internationale.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain/Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte