Connect with us

Actualité

RDC/Kwango : Louis-Gethro Makambu enfin investi Grand chef coutumier à Pelende Nord…4 ans après !

Published

on

Une fumée blanche ce samedi 12 septembre 2020 pour la chefferie de Pelende-Nord, une entité coutumière du territoire de Kenge (province du Kwango).

Au terme des consultations menées par le ministre délégué d l’Intérieur en charge des Affaires coutumières, Eyrolles Michel Mvunzi Meya, la chefferie de Pelende-Nord a désormais un Kiamvu (le grand chef coutumier de la tradition Pelende-Nord). C’est le nommé Louis Gethro Makambu qui succède à Tsumbi Mwata Mbanza II, décédé en novembre 2016.

Le ministre des affaires coutumières Eyrolles Michel Mvunzi Meya rapprochant les deux challengers arrivés en finale

La cérémonie de désignation a lieu dans la salle du Cinquantenaire de la Procure de Kenge, où le ministre des Affaires coutumières, Eyrolles Michel Mvunzi Meya, a dirigé les débats qui ont permis aux familles régnantes de trouver un consensus autour d’un candidat.

La palabre a duré plusieurs heures et plusieurs chefs coutumiers et autorités de la province y ont pris part.
Les deux chefs des familles régnantes de deux branches Kitsinga (Jean-Petit Tsumbi) et Kimbamba (Louis Gethro Mukambu), à l’issue du débat, ont retenu deux candidats pour représenter leurs branches respectives. Les 4 autres candidats ont été éliminés.

Les deux candidats en lice, Jan-Petit Tsumbi (héritier direct de Tsumbi Mwata Mbanza II) et Louis Makambu ont été invités à se présenter et à dévoiler leur projet de société pour leur chefferie.

Le Père Investisseur Chef Kamungu, entouré de ses pairs Chefs Munikenge et Mwela

Après les discours des candidats, un huis-clos entre les deux chefs de branches régnantes et les trois investisseurs a été observé. À l’issue du huis-clos, la branche Kitsinga, faisant preuve de maturité et de fair-play, a cédé le bâton de commandement à ses frères de Kimbamba.

Le Chef Kamungu, dans son discours cérémoniel d’appel du chef de clan, a rappelé que c’est la famille Kimbamba qui doit présenter le candidat à introniser, “au nom du principe de rotation” coulé dans l’expression consacrée “kudia kutalana”.

Ainsi, le chef du clan Kimbamba a présenté l’heureux élu de sa branche, Louis Makambu, plébiscité.

Le patron des Affaires coutumières Eyrolles Michel Mvunzi Meya a rappelé à l’élu qu’il ne considère pas sa désignation comme une guerre remportée contre son frère Jean-Petit Tsumbi.

Le candidat Jan-Petit Tsumbi, serrant la main de son frère, a rappelé à Louis Gethro Makambu qu’ils sont des frères et que la paix doit régner entre les familles régnantes pour le plus grand bien de leur communauté et la sauvegarde de leur patrimoine commun.

Le public et les autorités ayant pris part aux débats ont félicité et remercié le ministre Mvunzi Meya, pour sa sagesse dans la résolution des conflits coutumiers.

Le nouveau Grand Chef coutumier de Pelende-Nord sera intronisé par les pères investisseurs Kamungu, Mwela et Munikenge, selon la tradition.

Émile YIMBU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Ituri :Cinq groupes armés s’engagent à la cessation immédiate des hostilités sous les hospices du VPM JP Bemba

Published

on

Cinq (5) groupes armés identifiés dans la province de l’Ituri (nord-est de la République démocratique du Congo) ont signé vendredi 19 avril 2024 à Bunia, en présence du vice-Premier, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba.

Cet acte d’engagement marque “la cessation immédiate” des hostilités dans cette province sous état de siège.

Nous, les groupes armés de l’Ituri (CODECO, FRPI, FPIC, AUTODÉFENSE, MAPI), réunis en date du 19 avril 2024, sous la haute responsabilité de son Excellence Monsieur le VPM de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, prenons l’engagement de cesser immédiatement les hostilités dans l’intérêt de la paix“, ont-ils déclaré à travers l’acte d’engagement.

NB: Tout contrevenant au présent acte se verra sanctionner par les actions militaires ou judiciaires”, ont précisé les signataires.

Arrivé vendredi matin dans la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, dans le cadre de l’évaluation de la situation sécuritaire dans cette province, le vice-Premier ministre, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, a réuni 31 membres issus de cinq groupes armés locaux actifs depuis la reprise des hostilités en 2017, pour examiner les motivations à la base de la reprise des armes dans la province de l’Ituri en dépit des accords de paix régulièrement conclus à Nairobi et dans le territoire de Aru.

Je suis venu au nom du commandant suprême, le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, qui mise sur le retour de la paix, de gré où de force en Ituri, pour vous écouter et comprendre pourquoi en dépit des engagements pris dans le passé, vous continuez toujours à vous entretuer ici en Ituri. Nous devons ensemble dégager des propositions à même de contribuer efficacement au retour définitif de la paix ici“, avait introduit Jean-Pierre Bemba.

Elyane Mukuna/Congo profond


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte