Connect with us

À la Une

RDC/Kwango: le partage du “gâteau” bloque Peti Peti

Published

on

 

Le nouveau gouverneur de la province du Kwango, Jean-Marie Peti-Peti, a dû fil à retordre pour finaliser la composition de son gouvernement et rendre public l’équipe de l’appareil exécutif.

JM Peti Peti

Et pour cause ! Le gouverneur se retrouve, à la lumière des informations qui se recoupent, devant la difficulté de satisfaire les forces politiques en présence au Kwango et qui l’ont aidé à remporter l’élection.

Selon nos sources, le partage du “gâteau” se ferait selon un quota réservé à chaque parti politique. Ainsi, sur dix ministères prévus, les partis politiques Renovac (André Kimbuta), CRD (Mboso Nkodiapwanga), Palu (Luigi Gizenga) et ABG (Jonathan Wata Bialosukwa) a chacun d’eux ministères. Le gouverneur lui-même a un ministère de souveraineté. A cela s’ajoute, 3 postes de “Commissaires Spéciaux”. Ces trois postes de Commissaires Spéciaux sont distribués entre le PPRD, le président de l’assemblée provinciale et le vice-gouverneur.

Gouvernorat de Kwango

CONGOPROFOND.NET a appris que les partis politiques qui ont soutenu la candidature de JM Peti-Peti seront servis en priorité.

Le gouverneur a aussi promis aussi de prendre en compte la société civile et suivre à la lettre le prescrit de la constitution en ce qui concerne la représentativité de 30% des femmes.

L’élément qui bloque JM Peti-Peti pour publier son gouvernement, c’est le discorde entre les deux formations politiques Renovac et Abg et CRD et Palu.

Renovac et Abg se disputent le ministère de la Santé. Il convient de noter en passant que c’est le portefeuille provincial le plus juteux au Kwango. C’est le ministère le mieux équipé et qui bénéficie de l’appui des partenaires au développement.

D’après nos sources, Mboso Nkodiapwanga, le leader de CRD est revenu à la charge en dernière minute pour dire qu’il tient au ministère de l’Education. Ministère déjà attribué au Palu, pourtant ! Les politiciens semblent avoir raison de se battre pour l’Education. C’est le ministère qui, en terme d’entrées (recettes), vient en deuxième position du classement.

Cette situation ne permet pas au gouverneur de publier son gouvernement. Car il doit répondre aux aspirations de ceux qui l’ont porté. A l’assemblée provinciale, le Palu contrôle 4 sièges ; tandis que la CRD, l’ABG et le Renovac en compte 3 chacun.

Pour les observateurs, cette situation inaugure un mauvais départ pour le Kwango. Car le gouverneur issu du territoire de Kenge (gestion par rotation) ne fera que la volonté des partis politiques en lieu et place de travailler en faveur de la population.

Le gouverneur devait rencontrer les membres du bureau de l’assemblée provinciale au milieu de la soirée ce mardi, et tous les députés mercredi. L’on croit savoir qu’il vise d’obtenir un consensus en vue de mettre d’accord tout le monde pour éviter ce qui convient d’éviter.

Émile YIMBU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Léandre Miema : Le nouveau DG à la tête de la Francophonie RD Congo pour bousculer les conventions

Published

on

Léandre Miema, le nouveau Délégué Général de la Francophonie en RDC, incarne la nouvelle génération de leaders déterminés à faire entendre la voix de leur pays sur la scène internationale. Avec un parcours atypique et des qualités indéniables, il se positionne comme un acteur clé pour relever les défis colossaux auxquels la RDC est confrontée.

Son parcours honorable et ses qualités exceptionnelles sont autant d’atouts dans ses nouvelles fonctions. Jeune mais talentueux, Léandre Miema se distingue par son patriotisme, sa foi inébranlable, son acharnement au travail et son professionnalisme exemplaire. Issu de l’École Nationale d’Administration en RDC et de l’ENA en France, il allie une solide formation d’ingénieur à une expertise en gouvernance publique.

Expert-conseil en numérique, il est fondateur du Kassiterit’s club et du start-up Technosoft.

Sa détermination et son engagement en font un leader résolu à défendre les intérêts de son pays. Les défis à relever et les objectifs à atteindre sont certes énormes mais pas insurmontables pour ce travailler acharné. En tant que DG de la Francophonie RDC, Léandre Miema a pour mission de redonner à son pays une place prépondérante sur la scène internationale.

Son dynamisme et sa volonté de faire bouger les lignes sont des atouts majeurs pour assurer la représentativité de la RDC dans les instances internationales. Malgré l’occupation et les agressions que subit la RDC depuis des décennies, il s’engage à porter haut et fort la voix de son pays.

Léandre Miema incarne l’espoir d’une nouvelle ère pour la RDC, où la jeunesse et l’audace se conjuguent pour relever les défis du présent et de l’avenir. Son parcours et ses qualités font de lui un leader iconoclaste, prêt à défier les conventions pour faire avancer son pays sur la voie de la prospérité et de la reconnaissance internationale.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain/Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte