Connect with us

À la Une

RDC : Kokonyangi et Pius Muabilu à couteaux tirés pour le contrôle de AA/a

Published

on

La conférence des présidents du regroupement politique Alliance pour l’Avenir (AA/a), élargie aux députés nationaux, sénateurs, membres du gouvernement central et des gouvernements provinciaux ainsi que les mandataires, a décidé de la suspension du Ministre d’État, ministre de l’urbanisme et habitat Pius Muabilu. L’annonce a été faite lundi 26 octobre 2020 à Kinshasa dans une déclaration politique lue par la députée nationale Geneviève Inagosi.

À l’en croire, une commission de discipline a été mise en place pour statuer sur les cas de Pius Muabilu, et Marie Nyange, présidente a.i du regroupement AA/a.

“Dans l’attente de l’issue de cette action disciplinaire, les deux camarades sont suspendus de toute activité du regroupement politique AA/a et par conséquent, ne peuvent plus engager le regroupement AA/a à dater de ce jour”, a-t-elle précisé dans la déclaration.

Par la même occasion, précise l’élue de Wamba et ancienne Ministre du Genre, de la Famille et de l’Enfant, la conférence des présidents du regroupement politique AA/a a jeté son dévolu sur l’élu de Pangi dans la province du Maniema, Joseph Kokonyangi, comme président ad intérim et comme membre de la conférence des Présidents, elle-même Geneviève Inagosi.

“La conférence des présidents donne mandat à ces deux camarades de les représenter au Front Commun pour le Congo et vis-à-vis des tiers”, a-t-elle conclu.

Ne nous poussez pas à quitter le FCC !

Au sein de son parti le CNC, la pilule est difficile à avaler. Au cours d’une entrevue accordée à la presse kinoise, ces élus saluent l’attitude de leur autorité morale qui avait répondu à l’invitation du protocole d’État. Ils estiment que leur leader (Pius Mwabilu)
a prouvé qu’il est réellement un homme d’État. S’exprimant au nom de ses collègues, le député national Adubango a réitéré leur soutien à Pius Muabilu. Tout en lui demandant de toujours se comporter comme un homme d’État au service de la nation.

“Ce regroupement est regroupement grâce à nous les élus. Il a notre accompagnement et bénédiction dans tout ce qu’il a fait pour l’intérêt général. Nous continuons d’être membres du regroupement politique Alliance pour l’Avenir, mais les gens de mauvaise foi veulent nous pousser à quitter le FCC, pendant que ce n’est pas notre intention. Pius Muabilu est la seule autorité Morale de ce regroupement et rien ne peut se faire sans lui”, ont-ils prévenu.

Rappelons-le, depuis sa participation à la cérémonie de prestation de serment de trois nouveaux juges constitutionnels, le triple élu de Mont-Amba, Pius Muabilu, n’est plus en odeur de sainteté au Front commun pour le Congo qui avait jugé ces nominations d’irrégulières et non conformes à la constitution.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET