Connect with us

À la Une

RDC/Kivu : un Français de 53 ans, 2ème cas de Coronavirus à Goma

Published

on

La province du Nord-Kivu vient d’enregistrer son deuxième cas de coronavirus. Il s’agit d’un français de 53 ans. Ce dernier a journé en France du 10 au 17 mars et arrivé à Goma le 18 mars via Kigali en passant par la grande barrière.

Le ministre provincial de la Santé qui confirme cette information précise qu’il était en quarantaine depuis le jour où il était arrivé en ville touristique et c’est ce mercredi 1er avril que l’INRB a rendu les résultats des échantillons envoyés à Kinshasa le 30 mars. Il a été testé positif du covid-19.

« Le Nord-Kivu vient d’enregistrer un deuxième cas du Covid-19. Il s’agit d’un sujet Français de 53 ans de sexe masculin. Dans son parcours, il ressort que du 10 au 17 mars 2020, il s’est journé en France et c’est le même 17 mars qu’il a quitté la France en passant par Kigali. Il est arrivé à Goma via la grande barrière à 8 heures du matin du 18 mars 2020 et immédiatement, il a été mis en quarantaine. Il ne présente aucun signe de maladie et le lundi 30 mars, il a été prélevé et l’échantillon a été envoyé à l’INRB à Kinshasa. Le 1er avril 2020, dans la soirée le résultat a été communiqué », annonce Dr Moise Kakule Kanyere.

Le patron de la santé en province précise qu’il est toujours en quarantaine en ce moment. Les contacts sont en train aussi d’être listés et la décontamination des milieux fréquentés est en cours, a-t-il précisé, avant d’appeler encore une fois toute la population à observer les règles d’hygiène pour briser la chaîne de contamination au Covid-19.

Actuellement, la RDC compte 128 cas de coronavirus dont 11 décès et 2 guéris, selon le dernier décompte de l’INRB.

 

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Abolition du système LMD en RDC : Fausse alerte !

Published

on

Le système d’enseignement Licence-Master-Doctorat (LMD) n’est pas annulé en République Démocratique du Congo, contrairement aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux depuis la soirée du dimanche 23 juin 2024.

Ceci ressort d’un communiqué signé dans la soirée de ce lundi 24 juin 2024 par Marie-Thérèse Sombo Ayanne Safi Mukuna, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).

Le communiqué officiel note plutôt qu’au cours de la séance plénière d’investiture du gouvernement, le programme présenté et défendu, en son pillier 4, axe stratégique 4.2.1, prévoit la poursuite de la mise en place d’un système éducatif performant, inclusif et équitable, dont l’une des actions identifiées porte sur l’évaluation de la mise en œuvre du programme LMD.

Ce faisant, son Excellence, madame la ministre de l’ESU a prévu dans sa feuille de Route une évaluation à mi-parcours de cette réforme dont la fin du premier cycle interviendra la fin de cette année académique“, lit-on dans ce communiqué.

Le même communiqué précise que le calendrier de ces assises sera publié dans les jours qui suivent pour éclairer les acteurs de l’ESU, de la communauté universitaire que des partenaires concernés et du public intéressé.

Rappelons que la réforme LMD qui est le substitut du système PADEM, a été instauré et mis en application dans les établissements tant Publics que privés en 2021 sur ordre du ministère honoraire de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo, désormais ministre du Développement rural en RDC.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte