Connect with us

À la Une

RDC/Kinshasa: Mado Anunga, la fille cordonnière du boulevard du 30 juin

Published

on

Il n’y a pas de sot métier, il n’y a que de sottes gens, dit-on. Cet adage est expérimenté par Mado Anunga, cireuse et cordonnière à l’entrée de l’immeuble de la CNSS, sur le boulevard du 30 juin à Gombe.

La trentaine révolue, cette dame est fière d’exercer ce métier qu’elle pratique depuis trois ans.  » Je suis heureuse de faire ce travail suite aux encouragements des hommes et des femmes qui me rencontrent en mon lieu de service « , nous confie Mado Anunga.

Conscientieuse, elle exhorte toutes les filles désespérées pour apprendre et devenir utile à la société.  » Il n’y a pas de sot métier. Tout travail que l’homme fait, la femme peut le faire aussi. J’invite les filles désoeuvrées à prendre courage comme moi et à me rejoindre ici sur le boulevard pour s’enquerir de mon expérience et pouvoir commencer à travailler comme moi, confie-t-elle à « Forum des As ». Je suis, poursuit-elle, mariée et mère de 6 enfants. Je suis à l’aise en faisant ce travail, nous relate-t-elle.

Aujourd’hui, poursuit Mado Anunga :  » je suis chef d’équipe parce que j’encadre aussi des filles qui viennent solliciter notre accompagnement « .

Tout a commencé par une émission suivie à la télévision, raconte Anunga.  » Je suivais cette émission où la présidente de l’Ong « Association des Femmes en mission « , qui encadre les filles qui chôment, lançait un message aux téléspectateurs. Elle a déclaré qu’elle était à la recherche des filles qui voulaient apprendre à cirer les chaussures et à faire la cordonnerie. Comme j’étais intéressée, je l’ai suivie jusqu’à l’adresse du siège de l’Ong, à Bandalungwa.
« Une fois sur place, elle m’a accueillie et j’ai passé trois mois de formation, à l’issue de laquelle j’ai trouvé un coin attrayant pour exercer mon métier « , explique Mado Anunga.

C’est ainsi que  » je me suis retrouvée à l’entrée de l’ancien INSS, où j’exerce mon métier, à la satisfaction de mes clients et des passants « , mentionne-t-elle.

Mathy MUSAU/FDA/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

PPC Barnet RDC dément la rumeur de rachat par une autre cimenterie congolaise

Published

on

PPC Barnet souhaite apporter un démenti fort et clair aux rumeurs de marché qui circulent concernant un éventuel rachat de l’entreprise par Nyumba ya AKIBA/ marque CIMKO.

PPC Barnet procède à cette mise au point sans équivoque et qui doit ne laisser la place à aucun doute : Il n’existe aucune discussion avec d’autres entités. De plus, un changement dans la structure de propriété de PPC Barnet n’est pas à l’ordre du jour.

La stratégie de développement de PPC Barnet en RDC, au lendemain de la publication de résultats positif, reste inchangée. Ainsi, PPC Barnet RDC souhaite rassurer ses clients, partenaires et collaborateurs et assume son ambition d’être leader des matériaux de construction dans le pays, depuis le commencement de sa production en 2017.

La direction générale de PPC Barnet et son conseil d’administration, ainsi que ses actionnaires congolais démentent formellement cette rumeur, qui ne sert qu’à déstabiliser le marché de la construction.

PPCB continuera sa production, il n’existe aucun risque de rupture de stock. PPC Barnet affiche des résultats positifs et encourageants sur le premier semestre 2022 et continuera d’acheminer son ciment dans l’ensemble des régions du pays, au plus près de la demande, afin de contribuer au développement économique national.

PPC BARNET est une usine intégrée de production de ciment, disposant d’un outil de production de dernière génération avec une capacité de 1,2 million de tonnes de ciment par an. L’entreprise représente un investissement de 300 millions de dollars et produit du ciment de qualité supérieure sous la marque Surecem (32.5) et le Surcast (42.5). Il emploie 179 salariés avec quatre bureaux commerciaux à Mbuji Mayi, Kisangani, Mbandaka et Gemena et des représentations à travers ses revendeurs. PPC BARNET est au cœur du développement des infrastructures en RDC et rend le ciment accessible à un prix abordable sur le territoire national.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising