Connect with us

À la Une

RDC/Kinshasa : la campagne de sensibilisation des jeunes sur la santé sexuelle et reproductive lancée à Matete

Published

on

Le Centre de santé saint Raymond à Matete a servi de cadre, ce lundi 18 novembre 2019, au lancement officiel de la campagne “Méga sensibilisation des jeunes et adolescents sur la santé sexuelle et reproductive”. Projet soutenu par Pathfinder international et financé par la Fondation PACKARD, il va se tenir du 19 au 23 novembre.
A cet effet, la coordinatrice technique du projet Droit à la santé sexuelle et reproductive( DSSR-Ado-Jeunes ), Albertine Mavinga, a décliné à la presse  l’objectif ultime de ce projet : Orienter 1500 jeunes vers les six coins des jeunes pour leurs problèmes de santé sexuelle et reproductives. ” Le manque d’accès à l’information relative à la santé sexuelle et reproductive des jeunes et adolescents constitue la cause des  conséquences négatives quibretombent sur cette catégorie de personnes…”, explique-t-elle. Il s’agit, entre autres, des problèmes d’avortements non sécurisés, des grossesses non desirées, des violences qui necessitent une prise en charge, etc.
Tout ceci, a précisé Albertine Mavinga, necéssite un accompagnement afin d’expliquer aux jeunes, notamment comment porter correctement les preservatifs masculin et/ou feminin, utiliser les produits contraceptifs, etc.
Notons que 75 pairs éducateurs jeunes seront mis en contribution pour diffuser des informations sur la santé sexuelle et reproductive et orienter les patients vers des centres des jeunes.
Quant à Pathfinder internationale, il continue de mettre en oeuvre son approche actuelle en matiere de recrutement de formation, de soutien, de supervision et de renforcement des pairs éducateurs dans le cadre de ces activités encours. Six coins des jeunes sont visés pour sensibiliser à la santé sexuelle et reproductive.
Aussi, a-t-elle fait savoir, dans le cadre de ce projet, le deuxieme résultat attendu est ” l’amelioration des compétences de leadership et de plaidoyer des jeunes affiliés au projet”. Il est prévu de soutenir des activités des  pairs édicateurs.
Ce projet qui est à sa troisieme phase a débuté depuis janvier 2019 , et va continuer la mise en oeuvre du programme actuel avec des champions pairs éducateurs.
Cela pour renforcer les compétences et le leadership des jeunes, approfondir les efforts en cours pour la mise en oeuvre de l’approche du coin des jeunes de Pathfinder et de poursuivre le plaidoyer pour minimiser les obstacles juridiques liées à l’avortement sans risque.
Il sera egalement question de promouvoir les strategies de réduction des risques liés aux avortements clandestins. Le but poursuivi est d’autonomiser les jeunes à mener une vie sexuelle et reproductive saine.
Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET