Connect with us

non classé

RDC/ Kinshasa : Embellissement du boulevard Lumumba, dernière arnaque de Kimbuta !

Published

on

Lancés à grande pompe par l’Agence congolaise des grands travaux, les ouvrages d’embellissement du boulevard Lumumba sont à l’arrêt.
Ces travaux consistaient à embellir les espaces verts compris entre le grand et le petit boulevard de la 1ere rue à la place de l’échangeur.

Mais sur place, l’on peut observer que la nature a commencé à reprendre ses droits. L’espace semble devenir l’ombre de lui-même.
L’on peut constater des tas d’immondices, des flaques d’eau, des herbes qui poussent partout et des caniveaux bouchés.

Les piscines aménagées pour les jets d’eau sont devenues des lieux d’habitation pour les têtards et crapauds. Les caniveaux sont bouchés par des sachets et bouteilles en plastiques.
Et dire que cela a coûté 15 millions de $ au trésor public !

Quel était le but de ce projet?

Le projet d’embellissement du boulevard Lumumba est une continuité des travaux du projet lancé depuis deux ans par Joseph Kabila, alors présidente de la République.

Ce projet consistait d’abord à aménager ce boulevard et implanter des passerelles. Puis maintenant, il servait à embellir tous les espaces libres se trouvant sur le tronçon entre la première rue et l’échangeur de Limete.

D’après le coordonnateur de ce projet, Eric Kamalandua, ils allaient planter des pelouses et 9 000 arbres le long de ce boulevard.

Une allée au milieu de cet espace sera aménagée pour les piétons.

Un coin repos était prévu avec des bancs pour permettre à ceux qui sont fatigués de se reposer.

Au pied de chaque passerelle, on devrait aménagé quelques kiosques où les piétons pouvaient s’acheter de boissons et/ou des journaux pour s’informer de l’actualité du pays
.
Un coin également était prévu pour la vente des cartes prépayées de différents réseaux de télécoms.

Qu’en est il aujourd’hui ?

Ces travaux prévus pour une durée de huit mois, à dater du mois de juin 2018, devraient s’achever au mois de janvier 2019.

Mais depuis l’avènement de Félix Tshisekedi à la présidence, plus rien. Plus personne n’en parle !

Les travaux ont été arrêtés et les engins disparus avec les ouvriers sans aucune explication.

Nous sommes allés du côté de l’architecte et coordinateur du projet Eric Kamalandua pour nous enquérir, rien. Ni l’ACGT ni l’hôtel de ville de Kinshasa nous ont fourni la moindre explication.

Interrogés à ce sujet, la population est divisée. Certains sont d’avis qu’ils fallaient achever les travaux afin de redorer l’image du boulevard Lumumba. D’autres par contre, sont d’avis qu’ils fallaient le laisser dans l’état au lieu de gaspiller inutilement l’argent du contribuable congolais.

“Ils ont chassé les maraîchers pour rien. Voici, maintenant que le lieu est abandonné devenant un repère des voleurs et des kulunas. Les gens défèquent partout et c’est la saleté. L’on doit vraiment achever les travaux sinon c’est regrettable,” a déclaré un vendeur ambulant trouvé sur le lieu.

L’hôtel de ville de Kinshasa et l’ancien gouverneur de Kinshasa doivent expliquer au peuple congolais: Où sont passés leurs 15 millions de $?

TMB/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Santé

Le système de santé sous Samuel-Roger Kamba Mutamba : Confrontation avec la réalité brutale

Published

on

Dans un pays où l’accès aux soins de santé de base est un luxe pour de nombreux citoyens, la République Démocratique du Congo lutte avec des réformes inachevées et des lacunes criantes dans son système de santé. Malgré les promesses politiques, l’accessibilité aux soins de santé de base reste un défi majeur, laissant des millions de personnes vulnérables et sans protection médicale adéquate.

Les hôpitaux et centres de santé sont souvent dépourvus des équipements médicaux essentiels, mettant en péril la vie des patients et la qualité des soins dispensés. Le manque de formation du personnel médical qualifié aggrave encore la situation, compromettant la sécurité et l’efficacité des interventions médicales. En conséquence, la population est confrontée à des choix déchirants entre des soins inadéquats ou aucuns soins du tout.

Pendant ce temps, la gestion des ressources allouées à la santé sous l’égide de son excellence Monsieur le ministre de la santé et de la prévention Samuel-Roger Kamba Mutamba est entachée par des scandales de corruption et de détournement des fonds, sapant les efforts visant à améliorer le système de santé du pays. Les conséquences de ces pratiques néfastes se reflètent dans les services de santé défaillants et l’absence de progrès tangibles pour la population congolaise.

Face à ce tableau sombre, il est impératif que Monsieur Kamba Mutamba ministre de la santé et de la prévention s’engage à mettre en œuvre des réformes audacieuses et transparentes pour remédier à ces problèmes systémiques. L’urgence d’agir pour garantir un accès équitable aux soins de santé, améliorer la qualité des services médicaux et assurer une gestion responsable des ressources ne saurait être ignorée.

En fin de compte, la santé de la population de la RDC ne peut plus être sacrifiée sur l’autel de l’inaction et de la corruption. Il est temps d’adopter des mesures courageuses pour transformer le système de santé du pays et offrir à chaque citoyen le droit fondamental à des soins de santé dignes et accessibles.

TEDDY MFITU

Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte