Connect with us

À la Une

RDC : Kibali dépasse ses prévisions et affiche une autre année de record

Published

on

La mine Kibali de Barrick Gold Corporation dépasse largement ses prévisions de production de 750 000 onces d’or pour 2019, produisant 814 027 onces au cours d’une autre année record.

Le président et directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré lors d’un point de presse que la performance exceptionnelle et continue de Kibali démontre clairement comment une mine d’or moderne de niveau 1 pouvait être développée et exploitée avec succès dans l’une des régions les plus reculées et les moins dotées en infrastructures au monde. Il a également noté que, conformément à la politique de Barrick d’employer, de former et de promouvoir la population locale, la mine est gérée par une équipe majoritairement congolaise, soutenue par un corps de superviseurs et de personnel majoritairement congolais.

Déjà l’une des mines d’or souterraines les plus automatisées au monde, Kibali poursuit son avancée technologique avec l’introduction des simulateurs de formation de forage et transport et l’intégration de systèmes de suivi de la sureté du personnel et du contrôle de la demande de ventilation. Les simulateurs seront également utilisés pour former les opérateurs des mines tanzaniennes de Barrick.

“La réalisation de l’étude de préfaisabilité de Kalimva Ikamva a donné naissance à un autre projet viable de mine à ciel ouvert qui contribuera à équilibrer le ratio d’alimentation des minerais entre mines à ciel ouvert et souterraine de Kibali et à améliorer l’extensibilité du plan de la mine. Le forage d’extension en profondeur à Gorumbwa a mis en évidence le potentiel souterrain futur et le forage de conversion en cours à la KCD permet de reconstituer les réserves. Dans l’ensemble, Kibali est en bonne voie non seulement pour atteindre ses objectifs de production sur dix ans, mais aussi pour les étendre au-delà de cette échéance,” a déclaré M. Bristow.

 

“Nous continuons à nous focaliser sur l’optimisation de la stabilisation de notre réseau électrique avec l’intégration de notre projet de stabilisateur de réseau, dont la mise en service est prévue pour le deuxième trimestre de 2020. Ce projet utilise une nouvelle technologie de batterie pour compenser la nécessité d’utilisation des générateurs diesel comme compensateur de puissance tournante, et garantira que nous maximisions l’utilisation de l’énergie hydraulique renouvelable. L’installation de trois nouvelles unités de chauffage diesel lors des élutions contribuera également à améliorer l’efficacité et à contrôler les coûts de l’électricité. Il convient de noter que notre stratégie en matière d’énergie propre permet non seulement d’obtenir des avantages en termes de coûts et d’efficacité, mais aussi de réduire une fois de plus l’empreinte écologique de Kibali.”

 

 

M. Bristow a déclaré que malgré le rythme de production, la taille et la complexité de la mine, Kibali maintenait ses solides performances en matière de sécurité au travail et d’environnement, certifiées par les accréditations ISO 45001 et ISO 14001. La mine demeure également engagée à l’amélioration des conditions de vie de la communauté et au développement économique local.

 

En 2019, elle a dépensé 158 millions de dollars auprès d’entrepreneurs et fournisseurs congolais et, en décembre, elle a commencé à travailler sur un tronçon d’essai pour une nouvelle route en béton entre Durba et le pont de Watsa.

 

 

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Coup d’État manqué ou tentative d’assassinat : Didier Kamerhe attend fermement le rapport officiel de la haute hiérarchie du pays

Published

on

Menée par Christian Malanga, un ancien membre des FARDC, la milice “New Zaïre” a orchestré, les petites heures du dimanche 19 mai 2024, une attaque meurtrière à la résidence de Vital Kamerhe, candidat au perchoir de l’Assemblée Nationale et une descente au Palais de la Nation, siège et bureau du président de la République.

La question sur la vraie cible de cette attaque se pose tant dans la population congolaise que dans la sphère politique et divise deux membres du Gouvernement Sama Lukonde II.

Selon le signataire d’un communiqué officiel publié quelques heures après cet acte, Patrick Muyaya, ministre de la Communication et des Médias, porte parole de l’exécutif national, confie que seuls le Palais de la nation, siège du bureau du Président de la République, et la résidence de Vital Kamerhe, en premier, ont été attaqués.

Cette version va se marier à celle du porte-parole des FARDC affirmant avoir déjoué un coup d’État et de l’épouse de Vital Kamerhe, Hamida Chatur, qui sur son compte X a témoigné “une attaque meurtrière qui a principalement ciblé son mari“.

Se confiant aux propos des assaillants, des nouveaux éléments d’apparence non relayés par le communiqué du Gouvernement et la presse congolaise, seront dévoilés le même jour par Jean-Pierre Bemba via le compte X de la Vice-primature, ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants.

Les résidences de la première ministre Suminwa Judith , du VPM de la défense, Jean-Pierre Bemba et de l’honorable Vital Kamerhe, avant l’étape du palais de la nation, étaient les principales cibles, selon les témoignages des assaillants“, lit-on.

14 heures après cet incident, Didier Kamerhe, frère de Vital Kamerhe, appelle la communauté congolaise à rester factuelle en attendant les résultats des enquêtes officielles en cours et soulèvent les quatre points suivants :

1. Le point de départ de ce qu’on présente officiellement comme tentative de renversement de pouvoir à Kinshasa est la résidence d’un simple député mais, il faudrait le préciser, candidat au poste du président de l’assemblée;

2. L’une des gardes du député sort de la parcelle en pleine nuit, soi-disant parce qu’il aurait vu des drones circuler dans le ciel et, comme par hasard, les assaillants profitent de son ouverture du portail pour le braquer, entrer dans la parcelle et le ligoter, pendant que d’autres engagent un échange des feux avec les autres gardes dont 2 seront tués avec un des assaillants;

3. Vue la résistance des gardes restés à l’intérieur de la parcelle du député en question, les assaillants vont se retirer pour prendre d’assaut le palais de la nation sans une résistance sérieuse sur les différentes barrières de sécurité de ce site hautement sécurisé du pays;

4. C’est après la tentative (d’assassinat) manquée à la résidence du député et prise d’assaut très facile du Palais de la nation que, seul, le commandant des assaillants sera abattu.

Optimiste, il soutient cette célèbre phrase “les faits sont sacrés mais les commentaires libres”, pour n’attendre que le rapport Officiel de la haute hiérarchie qui pourra démontrer les commanditaires de cette tentative de déstabilisation des institutions, des officiels et de Kinshasa.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte