Connect with us

À la Une

RDC/ Kasumbalesa : Vacances parlementaires sans députés sur le terrain

Published

on

 

Dans un mois, les députés provinciaux vont regagner l’hémicycle pour la reprise de la session ordinaire soit au mois de septembre.
Si au niveau national, les députés se disent être bloqués pour l’investiture du gouvernement lors de la session extraordinaire, au niveau provincial par contre, c’est un silence de cimetière: pas de contact avec les couches de la population.

Pourtant, la ville de Kasumbalesa qui vit une situation compliquée caractérisée par l’insécurité, les tueries, le vol, etc…se retrouve aujourd’hui abandonnée à son triste sort alors que les élus sont en vacances.
Certaines personnes déclarent ne pas avoir l’idée sur certains élus au niveau provincial. « Nous tendons vers la fin des vacances parlementaires, aucune visite des élus. Qu’est-ce qu’ils vont présenter comme désidérata de la population? Où sont-ils et que sont-ils ? Les deux qui replacent au niveau provincial leurs titulaires ne sont même pas connus, un manque a gagner pour la population de cette ville cadette du Haut-Katanga », s’est plaint un habitant de Kasumbalesa au CONGOPROFOND.NET.

Contacté, le député national, Anaclet Kabeya Kalenga, déclare attendre la convocation de la session extraordinaire pour l’investiture du gouvernement avant de faire la descente dans sa circonscription. Mais il dit suivre de près toute la situation qui touche sa base.

Joseph Malaba Kasonga CONGOPROFOND.NET/ KASUMBALESA


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la Une

Haut-Uélé : 5 forages d’eau financés par la Fondation « Nanou Sadiki Lola » pour la population d’Isiro

Published

on

La ville d’Isiro, chef-lieu de la province du Haut-Uélé, se voit doter progressivement des fontaines d’eau potable ces derniers jours.

En effet, c’est sous la houlette de la Fondation « Nanou Sadiki Lola » que ces œuvres se mettent en place. La desserve en eau potable dans la ville d’Isiro, qui est gérée par la Regideso, est irrégulière, surtout que ses installations datent des temps immémoriaux.

Pour pallier ce manque et pour lutter efficacement contre les maladies d’origine hydriques, la Fondation « Nanou Sadiki Lola » s’est engagée à financer le forage de cinq fontaines à la hauteur de 45.000 dollars à Isiro, en province du Haut-Uélé, dans la partie Nord-est de la République Démocratique du Congo.

Mme Nanou Sadiki Lola

Les travaux du forage de la cellule Madulunga, dans la commune de Mammbaya, sont déjà clôturés et c’est présentement le tour de la cellule Sainte-Anne dans la commune Kupa d’accueillir l’équipe du forage.

D’après Véronique Matabisi, coordonnatrice provinciale de cette structure socio-politique, la rue Aketi, à Mendambo, la cellule Kolu et le quartier Kinkole sont des prochains sites à être desservis.

La construction de ces œuvres a été sollicitée par les habitants de la ville d’Isiro à travers une requête adressée à leur fille du terroir, Madame Nanou Sadiki Lola. Les Isirois font face une pénurie permanente d’eau potable. Certains doivent parcourir des longues distances pour puiser de l’eau, un besoin naturel qui devient compliqué à se procurer.

Quant à la philanthrope Nanou Sadiki Lola, elle a exprimé sa détermination à soulager tant soit peu la misère de ses frères et sœurs d’Isiro par diverses interventions qui ne sont plus à compter à ce jour. Et elle est décidée à continuer sur cette voie tant qu’elle le pourra.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

K-WA Advertising