Connect with us

À la Une

RDC/Kasaï Oriental: un collectif exige le départ du gouverneur Maweja

Published

on

Le collectif “Sauvons le Kasaï Oriental” exige sans délais la démission du gouverneur Jean MAWEJA MUTEBA pour incompétence.

Il lui est reproché la gestion catastrophique des finances publiques, le non respect des procédures de passation des marchés publics, l’incapacité managériale de faire développer la province.

Il faut noter que ce collectif est composé des mouvement citoyens, associations et personnalités, se déclarant tous engagés pour le développement de la province du Kasaï Oriental.

Ce collectif déplore aussi le chômage, la mauvaise gouvernance, la non amélioration du climat des affaires, l’inexistence de la coopération interprovinciale, le déficit de la politique agricole, le délabrement des routes de desserte agricole et de la voirie urbaine, la pénurie d’eau et la carence en énergie électrique.

” L’inaction vaut une complicité coupable dans la mauvaise gouvernance que les générations Futures nous reprocheront. C’est pourquoi ces jeunes plus que dévoués entameront, dans les prochains jours, à travers des actions pacifiques, une série de manifestations pour exiger le départ ou la démission du gouverneur Maweja pour incompétence notoire”, indiquent les initiateurs de cette démarche.

A les en croire, ils sont déterminés. En cas d’entetement du gouverneur, “Sauvons le Kasaï Oriental” ne va pas s’empêcher de faire appel à d’autres mécanismes légaux pour le contraindre.

 

Baby Mosha/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Beni: Les inspecteurs du pool primaire boycottent l’ENAFEP pour non payement des primes

Published

on

Les inspecteurs du pool primaire de la ville de Beni ont décidé de boycotter la passation des épreuves de l’examen national de fin d’études primaires dont le début est annoncé pour ce mardi 5 juillet 2022.

Dans leur décision rendue publique ce lundi, ces inspecteurs revendiquent le non payement de leurs différentes primes le gouvernement congolais.

Ça fait plus de deux ans que nous ne sommes pas payés. Nous avons toujours intervenus lors de Tenafep mais en vain. On nous promet mais le gouvernement ne s’exécute pas”, s’indigne l’inspecteur Kakule Kombi, secrétaire permanent de syndicat des inspecteurs antenne de Beni.

D’après lui, ils réclament «le perdiem pour interventions aux TENAFEP de 2020, 2021 et puis 2022 et les primes selon l’ordonnance du président de la République»

Ces inspecteurs invitent le gouvernement à recaler ces épreuves en attendant le payement de leur prime.

Pour Kakule Kombi, ses collègues doivent «rester à la maison» en attendant que la solution soit trouvée.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising