Connect with us

À la Une

RDC/Kananga: un chef de centre entre la vie et la mort

Published

on

L’événement s’est déroulé autour de midi au complexe scolaire Sola Gracia situé au centre-ville de Kananga derrière la Banque centrale du Congo( BCC).

” Nous avons reçu l’ordre d’envoyer notre machine de réserve pour ravitailler un autre bureau, mais le chef de centre est sorti seul avec cet outil. Ce qui a attiré l’attention des électeurs qui sont tombés sur lui. Il a été tabassé à mort”, explique un autre agent à CONGOPROFOND.NET sous le sceau de l’anonymat.

Aussitôt le commandant de la Police nationale congolaise, avec un groupe d’éléments de l’ordre, arrivent et récupèrent la machine à voter. La tension est vite montée dans la population, puis s’en est suivi des jets de projectile.

Pour sécuriser les élections ont été mentanément suspendues. Puis, ont repris quelques minutes plus tard.

Dans d’autres centres, des électeurs n’ont pas pu trouver leurs noms sur les listes. Les opérations se sont ralenties depuis le début des après-midi à Kananga.

Par ailleurs, quelques observateurs dénoncent le monnayage du vote ce matin dans certains centres. Des candidats ont été surpris entrain de donner de l’argent et des numéros aux électeurs.

Jeef MBUYI/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Urgent/ Kasaï : Une femme tuée par un camion en pleine ville à Tshikapa

Published

on

Une femme non identifiée a été tragiquement heurtée par un camion sur le boulevard Lumumba, au centre-ville de Tshikapa, dans un accident de la circulation survenu ce samedi 2 mars 2024.

Selon les témoins, la dame se trouvait à bord d’un taxi-moto en provenance du marché Kamalenga. Il y a eu une collision entre la moto et le camion qui venait de la commune de Dibumba. La dame a malheureusement perdu la vie sur place, tandis que le conducteur du taxi-moto, gravement blessé avec les deux jambes fracturées, a été conduit à l’hôpital général de Tshikapa.

Les témoins indiquent que l’excès de vitesse de la part des deux conducteurs est la principale cause de cet accident.

Entre-temps, le conducteur du camion, qui tentait de s’échapper, a été appréhendé par la population à Kamalenga.

À l’heure actuelle (18h à Tshikapa), le corps sans vie de la dame gît sur le sol, suscitant un profond regret au sein de la population du Kasaï.

Clementus Lusamba Lua Mbombo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte