Connect with us

À la Une

RDC-Ituri: une vingtaine d’otages des présumés ADF relâchés à Tchabi

Published

on

Plus de vingt civils kidnappés à Banyali-Chabi et Batongo, territoire d’Irumu, dans la province d’Ituri, ont été relâchés la nuit du dimanche 05 au lundi 06 mai 2019. Il s’agit des personnes kidnappées par des rebelles présumés de “Forces démocratiques alliés” (ADF) lors d’un accrochage entre ces rebelles et les militaires Fardc.

Lors de ce combat, quelques personnes ont été blessées et admises aux soins à l’hôpital général de Boga. Néanmoins, un chef de localité porté disparu n’est pas encore retrouvé.

D’après Bienfait Baraka Bin Mwaka, président de la société civile dans le groupement Banande-Kainama au Nord-Kivu, près de Tchabi, la situation est sous contrôle des forces armées de la RDC.

« Il ya une vingtaine de rescapés qui viennent d’être relâchés depuis la nuit de dimanche à lundi. Il s’agit des personnes kidnappées à Banyali-Chabi et Batongo. Il y reste encore les infirmiers d’une ONG internationale et trois infirmiers du centre de santé de Tchabi. Le chef n’est pas encore retrouvé. Les blessés au cours de ce combat sont alités à Boga…», a affirmé le président des forces vives de Kainama.

Les affrontements ont éclatés dimanche 05 mai dans les villages de Batonga, à Banyali-Chabi, dans la province d’Ituri et une partie du groupement Banande-Kainama, dans le Nord-Kivu. Ils ont piller des biens de valeur dont les animaux de la basse-cour et enlevés plusieurs personnes puis blessés trois autres dont le chef de la localité Bayele. La situation était confuse tout l’avant-midi de dimanche jusqu’à l’arrivée des renforts des Fardc venus de la province d’Ituri, a affirmé Bienfait Baraka.

Un déplacement de la population a été signalé vers Kainama, renseignent nos sources.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Éliminatoires Mondial Basket : Après sa double victoire sur Kenya et Sénégal, la RDC affronte ce dimanche l’Égypte 

Published

on

Comme lors de la deuxième fenêtre, les Léopards de la RDC ont réédité l’exploit ce samedi 2 juillet en Égypte face aux Sénégalais (72-60), dans un match comptant pour la deuxième journée de la troisième fenêtre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023.

Après avoir gagné leur premier match par forfait contre le Kenya et validé son ticket pour la fenêtre suivante, la RDC aligne donc une deuxième victoire dans cette troisième fenêtre. Elle va croiser l’Égypte, ce dimanche 03 juillet, pour la dernière journée. Une victoire face à l’Egypte fera énormément du bien à la RDC avant la dernière fenêtre car les points des trois premières fenêtres seront reconduits à la dernière.

Pour ce match face au Sénégal, la RDC a maitrisé le premier et le troisième quart-temps. Les hommes du technicien Thomas Drouot ont cédé lors du deuxième quart-temps et ont lutté lors du dernier quart-temps, soit (17-11,10-14, 22-11, 23-24)

Côté statistiques, les Sénégalais ont dominé les Léopards en lancers-francs soit 81% sur 17%. Les Léopards étaient supérieur dans les tirs de 2 points, soit 61% sur 53% côtés Sénégalais. Le Sénégal a gagné 33 rebonds contre 28 pour la RDC, etc.

Au classement l’Égypte et la RDC avec le même nombre des points sont classés premier et deuxième avec chacun 9 points.

Il faut noter que les trois meilleures équipes des Groupes A, B, C et D se qualifieront pour le second tour des Éliminatoires Zone Afrique (Groupes E et F), qui se déroulera lui en août 2022. Les deux meilleures de chacun de deux groupes et la meilleure troisième obtiendront les cinq billets pour aller représenter l’Afrique au tournoi mondial de 2023, coorganisé par l’Indonésie, le Japon et les Philippines.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising