Dev Solaire

Connect with us

Actualité

RDC/ITURI: Une femme tuée par un éléphant en errance à Bahaha

Published

on

Une femme a été tuée ce mardi 06 novembre par un éléphant en vadrouille surnommé « Ya Mado ».
Les faits se sont déroulés au village de Bahaha, sur la route nationale n°4 en chefferie des Babila Bakwanza (Ituri).

Selon nos sources sur place, cet éléphant a commencé à errer depuis des semaines déjà sans que personne ne puisse l’arrêter.

Selon l’administrateur du territoire, ce meurtre « de trop » a suscité la colère de la population locale qui a lynché le présumé propriétaire de “Ya Mado.”

Selon nos sources, la victime se rendait au champ accompagnée de son mari entre 08h00 et 9h00 du matin dans la périphérie du village de Bahaha situé à environ 120 kilomètres au Sud-Ouest de Bunia sur la RN 4.

Le couple a été aussitôt surpris par un éléphant.

Feignant de courir, il a été directement attaqué par l’éléphant « Ya Mado ».

Le mari a pu se sauver, mais la femme a été dépiécée par ce puissant mastodonte.

La nouvelle s’est répandue dans le village comme une trainée de poudre.

Une foule en colère s’est ruée au domicile de Baudouin Zamotine, le père du chef du village de Bandisangu, tué par ce même éléphant.

Les villageois le qualifient de « propriétaire » de cet éléphant et estiment que c’est lui qui l’entretiendrait.

Baudouin Zamotine a été séquestré dans son domicile avant d’être lynché par la population.
Son corps a été jeté sur la RN 4.

La tension a persisté jusque mardi dans l’après-midi à Bahaha, selon des sources locales.

La circulation des véhicules a même été perturbée sur la route Komanda-Kisangani à la suite de ce drame.

Des policiers et des militaires en provenance de Lolwa, à 15 kilomètres du village, ont été déployés en urgence pour maitriser la foule en colère.

Cet éléphant a déjà causé la mort de plus de cinq personnes, des dégâts matériels importants et le déplacement des centaines d’habitants de Bahaha et sa périphérie, racontent les villageois.

Toujours est-il que la bête continue sa vadrouille et personne ne l’a encore arrêté. D’autres accidents peuvent advenir.

Dossier à suivre.

TMB/ CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code

%d blogueurs aiment cette page :