K-WA Advertising

Connect with us

Actualité

RDC/Ituri : le journaliste Mahamba sauvagement assassiné, sa maison incendiée !

Published

on

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, exige une enquête sérieuse après l’assassinat de Papy Mahamba Mumbere, journaliste à la radio communautaire de Lwemba (RCL), station émettant au village Lwemba situé à une cinquantaine de kilomètres de Mambasa centre, à 169 kms de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, au Nord-est de la République démocratique du Congo (RDC).

Papy Mahamba Mumbere a été sauvagement assassiné, dans la soirée du 2 novembre 2019 à son domicile, par des individus non autrement identifiés munis d’armes blanches. Après avoir mutilé le journaliste, les assaillants ont également blessé l’épouse du journaliste avant d’incendier sa résidence.

Papy Mahamba Mumbere, la trentaine révolue, et père de deux enfants travaillait au desk Lingala et présentait l’émission « Loba tobongisa » traduction : « Parles et améliorions » diffusée sur les antennes de RCL.

Le journaliste était également impliqué dans les opérations de riposte contre l’épidémie à virus Ebola dans cette partie du pays, comme agent communautaire. Face à l’hostilité d’une frange importante de la population à la riposte contre Ebola, plusieurs radios du territoire de Mambasa ont décidé, depuis fin septembre 2019, d’interrompre la diffusion des émissions sur la lutte contre le virus Ebola.

Au regard de ce qui précède, OLPA condamne vigoureusement cet assassinat et appelle les autorités de l’Ituri à mener des enquêtes sérieuses pour élucider les circonstances de cet acte odieux, afin de retrouver les auteurs intellectuels et matériels de ce crime.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

L’shi : Janet Kabila, Katumbi, Muyambo, Kyabula, Lunda Bululu, Serge Konde, etc. à l’ouverture du Forum sur l’unité et la réconciliation des Katangais

Published

on

A l’initiative de l’archevêque de Lubumbashi, Fulgence Muteba Mugalu,  les travaux du Forum sur l’unité et la réconciliation des Katangais ont été ouverts ce mardi 17 mai 2022 dans la capitale cuprifere. A en croire les organisateurs, ces assises portent essentiellement sur la réconciliation des leaders Katangais pour le développement et l’unité de l’espace Grand Katanga.

Dans son discours d’ouverture, le visionnaire a fait voir que cette réconciliation n’a pas une connotation politique dans la mesure ou elle met ensemble tous les leaders dans leurs diversités pour un développement harmonieux du Grand Katanga.

Pour lui, ce forum de réconciliation et de l’unité des Katangais posera une nouvelle base solide pour la collaboration des quatre provinces du Grand Katanga afin que la population profite les avantages des richesses du Grand Katanga.

D’après nos sources sur place, ce forum, qui se vœu apolitique, réunit plutôt en grande majorité les acteurs politiques qui vivaient, hier, comme chiens et chats.

Parmi les participants, nous retrouvons : Jacques Kyabula Katwe, gouverneur du Haut Katanga; Moïse Katumbi, président de “Ensemble pour la République”; Serge Chembo Nkonde, ministre national des Sports et Loisirs; Janet Kabila, députée nationale et jumelle au sénateur à vie Joseph Kabila; Francine MUYUMBA, sénatrice, Lunda Bululu, Premier ministre honoraire, Jean Claude Muyambo, membre de l’Union Sacrée et président du SCODE, etc.

Des sources contactées par CONGOPROFOND.NET confirment non seulement la contribution de Joseph Kabila à ces assises, mais annoncent également sa participation à la clôture de ces assises, après son contrôle médical en Afrique du Sud.

Notons que ce Forum sur la réconciliation des Katangais ferme ses portes ce jeudi 19 mai 2022 toujours à Lubumbashi. Elles sont placées sous le thème : “Frères Sœurs un jour, frères et sœurs toujours !”

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising