Connect with us

À la Une

RDC/ Ituri: 30.000 réfugiés Sud Soudanais sont arrivés à Aru

Published

on

 

Une vague de près de 30.000 nouveaux réfugiés Sud-Soudanais sont enregistrés dans les localités de Uma et Ingbokolo en territoire d’Aru. Nous sommes à plus de 200km au Nord de Bunia dans la province de l’Ituri.

Selon les informations recueillies par le HCR, ces réfugiés fuient des exactions dans leur pays à la suite des combats entre les forces gouvernementales et les rebelles.

Pour ce, ils ont décidé de traverser la frontière pour préserver leurs vies.

Le Gouverneur intérimaire de l’Ituri, Pacifique Keta Upar, en séjour dans la région nous a confirmer l’information.

Crainte pour la présence des réfugiés à la frontière

Le Gouverneur intérimaire craint que la présence de ces réfugiés à la frontière risque de détériorer une situation déjà alarmante.
C’ est pourquoi il les sensibilisent à rejoindre le camp de Biringi en secteur de Ndo-Okebu, dans ce même territoire.

D’où sa présence sur place. « Le gouvernement Sud-Soudanais craint la présence des ces réfugiés à la frontière entre nos deux pays et il nous a fallu trouver des mécanismes pour qu’ils aillent dans le site de Bukiringi. Actuellement ils vivent dans des familles d’accueil et nous craignons aussi un danger parce que le gouvernement sud-soudanais soupçonne la présence des militaires parmi eux», a-t-il expliqué.

Plus de 80.000 réfugiés Sud Soudanais déjà en RDC

Ces nouvelles arrivées portent à plus de 80.000 le nombre des réfugiés de ce pays dans la région d’Aru en Ituri.

L’ ONU a déjà dénoncé les atrocités commises pendant les combats entre la rébellion de Riek Machar, ancien Vice-president de ce pays et l’armée loyaliste sous les ordres du Président Sava Kir.
Les négociations débutées en Éthiopie n’ont pas abouties et les deux camps continuent à s’affronter faisant des milliers des victimes.

TMB/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kasumbalesa : L’EPST Haut Katanga 1 déclenche la campagne d’assainissement en milieu scolaire, le Maire de la ville donne le go

Published

on

Ce mercredi 21 février 2024, le maire de la ville de Kasumbalesa, Maître André Kapampa, a lancé la campagne d’assainissement en milieu scolaire dans l’enceinte de l’école primaire Nyali de la Sodimico.

Ce projet, initié par l’EPST Haut Katanga 1, vise les écoles publiques et consiste en la désinfection des installations sanitaires afin de prévenir les différentes maladies liées à l’hygiène scolaire.

Dans son discours, le maire de la ville de Kasumbalesa a rendu un vibrant hommage au Président de la République démocratique du Congo pour la mise en place de la gratuité de l’enseignement primaire. Il a également exprimé sa gratitude envers la Division provinciale de l’EPST Haut Katanga 1 pour son initiative de soutien aux écoles publiques en partenariat avec l’Office Humanitaire pour la Communauté Africaine (OHCA) dans l’assainissement des milieux scolaires, y compris les salles de classe et les toilettes. André Kapampa a souligné l’importance de cette initiative pour la protection sanitaire des enfants, notamment en cette période où la ville est confrontée à une épidémie de choléra. Il a appelé les responsables des écoles à s’investir pleinement dans ce projet.

Le sous-proved a confirmé que ce projet, qui débute gratuitement dans les écoles publiques, sera également étendu au secteur privé.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte