Connect with us

À la Une

RDC/Haut-Katanga : la plate-forme des autorités locales des pays Grands Lacs tient sa 8ème rencontre à Lubumbashi

Published

on

La huitième rencontre des maires des villes des pays des Grands Lacs s’est ouverte ce jeudi 05 mars 2020 à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga en République Démocratique du Congo.

Des centaines de personnes au nombre desquelles les maires des villes, et les autorités politico-administratives de la région des Grands Lacs prennent part à cette grande rencontre à caractère international autour du thème : ” Rôle des autorités locales en matière de la santé, l’hygiène, l’assainissement et la protection sanitaire dans la région des pays des Grands Lacs”.

Dans son mot de bienvenue, Ghislain Robert LUBABA a fait une présentation de la ville de Lubumbashi et en même temps rendu hommage au chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui a une volonté manifeste de ne ménager aucun effort pour le retour total de la paix dans la région des Grands Lacs.

Aussitôt après son mot de bienvenue, Néron MBUNGU, le vice-gouverneur de la ville province de Kinshasa, la capitale de la RDC, a, bien avant de déclarer officiellement ouverte les assises, présenté les différentes stratégies mises en place dans la ville de Kinshasa pour la rendre salubre et qui peuvent aussi servir d’exemple à d’autres maires présents dans la salle. Il a, entre autres, cité la vaste opération d’assainissement de la ville dénommée “Kinshasa Bopeto” (Entendez, Kinshasa propre et saine).

D’après lui, cette stratégie se veut une philosophie du savoir-vivre et du savoir-être entre les habitants de Kinshasa.

La rencontre s’est directement poursuivie avec les ateliers dans lesquels il y a eu plusieurs exposés qui ont été présentés par différents intervenants. On peut noter pour le premier atelier, les exposés sur les maladies endémiques dans la région des Grands Lacs, capacités d’intervention des villes, la santé urbaine et ses défis, et l’intervention des services œuvrant aux frontières en période de crise sanitaire.

Ayant largement débattu sur ces différents exposés, qui rencontrent le but majeur de la tenue de ces assises, but selon lequel les autorités locales doivent savoir maîtriser parfaitement leurs rôles en tant que maires des villes et la gestion de leurs entités respectives. Puis s’en est enfin suivi le deuxième atelier qui avait pour thème “Comment associer les initiatives locales des jeunes et des femmes dans les villes en matière d’hygiène, d’assainissement, de commerce et de développement durable”.

Rappelons que ces assises financées par la Commission de l’Union européenne, réunissent aussi les membres de l’association internationale des maires francophones (AIMF) et se tiennent dans la grande salle Maadïni du bâtiment Hypnose durant trois jours, soit du jeudi 05 au samedi 07 mars 2020.

Gédéon ELONGA/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :