mbet

Connect with us

À la Une

RDC/Goma : Les enseignants dans la rue pour faire entendre leur voix

Published

on

 

Les professionnels de la craie de la ville de Goma ont marché ce lundi 14 octobre. Ceux-ci réclament de l’Etat la paie des NU et non NP mais aussi la suppression des zones salariales créées, selon eux, par le nouveau de l’EPS-T(Enseignement Primaire Secondaire et Technique).

Cette magnification sous encadrement de la PNC a eu comme point de départ l’Institut Mont de Goma et s’est terminée au gouvernorat de province avec le dépôt du mémorandum entre les mains du directeur de cabinet.

Ces chevaliers de la craie qui étaient des centaines, mains levées avec des styles rouges et un tableau sur lequel était écrit : “Soutenons la gratuité de l’enseignement telle que prônée par le Chef de l’État ; que l’État paie les NU et les NP; non à la prime des parents, respect aux accords de Bibwa; non aux zones salariales”.

Ce sont les mêmes revendications qui sont contenues dans ce document qu’ils ont lu devant le représentant de l’autorité provinciale.
” Nous vous informons qu’il s’observe une confusion dans l’interprétation des textes sur la gratuité de l’enseignement de base et sur la prise en charge des enseignants. Nous sollicitons votre implication…”, disaient-ils dans leur mémo.

Ce dernier a promis que leurs revendications seront prises à étudier selon une approche objective et globale parce que, d’après Kahindo Maregane, 500 enseignants en grève, c’est 5000 enfants qui sont sacrifiés à la maison.

Cette marche a connu une fin aisée sous un bon encadrement des éléments de la police.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising