Connect with us

Actualité

RDC/Goma: le président sous fédéral de l’UNC libéré après 2 ans de détention à la prison Munzenze

Published

on

Le président sous fédéral de l’Union pour la nation congolaise (UNC)Beni, Thembo Kalimuli Emmanuel, est sorti depuis samedi 23 mars 2019 de la prison centrale de Munzenze à Goma. Il y était détenu depuis environ 2 ans sur décision du parquet près la cour militaire du Nord-Kivu.

Le président de cet ex parti politique de l’opposition était transféré à Goma, après la fin du procès des rebelles présumés de forces démocratiques alliés(ADF) ainsi que leurs collaborateurs, auteurs des massacres de la population civile à Beni.

Il a été répertorié sur la liste des 700 personnes graciées par le président de la RDC, Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi.

Il a été accompagné à sa sortie en ville de Beni ce dimanche par le conseiller politique du chef de l’État, Billy Kambale, ainsi que quelques cadres de l’UNC.

Il a été accueilli avec pompe par la population qui l’a transporté sur un “tshipoy”, une façon de reconnaître la noblesse et le couronnement de sa lutte.

Candidat à la députation provinciale pour les élections qui profilent à l’horizon du 31 mars prochain, cet acteur politique a tenu un meeting au rond-point central de Beni.

« Je remercie le chef de l’État Félix Tshisekedi et son directeur de cabinet Vital Kamerhe d’avoir songer à nous. Cela montre leur détermination pour l’instauration d’un Etat de droit en RDC. Malgré la souffrance que nous avons traversée, Dieu nous fortifie et nous venons de recouvrir notre liberté…», a-t-il déclaré devant une foule qui l’a accueilli.

Près de 7 personnes libérées de la prison centrale de Beni Kangbayi

7 personnes ont été libérées ce lundi 25 mars 2019 en ville de Beni de la prison centrale de Kangbayi dans la province du Nord-Kivu. Ce sont des personnes concernées par la grâce présidentielle du chef de l’État congolais Félix Antoine Tshisekedi.

Certains de ces anciens détenus venaient de purger un quart de leurs peines.

La décision du chef de l’État a été exécutée par le maire de la ville de Beni et le chef du parquet civil de cette maison pénitentiaire.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :