Connect with us

À la Une

RDC/Goma: la police étouffe la marche pacifique des enseignants des écoles publiques

Published

on

La marche pacifique des enseignants des écoles publiques réunis au sein des Forces Syndicales Nationales (FOSYNAT), a été étouffée dans l’œuf par la police nationale congolaise ce vendredi 08 mai à Goma.

Alors qu’ils s’étaient rassemblés au rond-point Insti go pour débuter leur manifestation, la police a subitement fait irruption, dispersant violement ces chevaliers de la craie. Plusieurs d’entre eux ont été amenés manu militari à la mairie.
La police a expliqué cet agissement par le fait que l’autorité urbaine n’a pas autorisé cette marche.

Ces manifestants, indique-t-on, voulaient simplement déposer le mémorandum contenant leurs revendications notamment la paie des nouvelles Unités (NU) et les Non Payés (NP), la suppression de zones salariales, la retenue à la source des 40% par la province pour lui permettre de résoudre les problèmes dans la ligne budgétaire réservée à l’enseignement et d’autre.

Tous, dans ces documens, réclament l’application de la paie du deuxième pallier avec à la clé, la majoration de leur salaire; L’implication de la justice en ce qui concerne la retenue banquaire et la dîme mathématique sur le salaire des enseignants; La prise en charge socio-économique des enseignants ayant atteints l’argent de la retraite. Aussi la prise en charge des soins des enseignants, lit-on dans ce document.

Faute de prendre en considération toutes ces réclamations par l’État, ces chevaliers de la craie menacent de boycotter la reprise des cours après le confinement.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Médias : Le programme des obsèques de la journaliste Gladys Bwongo Bakana

Published

on

Jeudi 9/02/2023

21h00 : Arrivée du corps à l’aéroport international de N’Djili en provenance de Bruxelles

Vendredi 10/2/2023

22h00 : Nuit funèbre à la salle Happyday New Look à Kintambo sur l’avenue Lusambo non loin du Stade Velondrome

Samedi 11/2/2023

9h00 : Levée du corps de la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire, pour exposition à l’espace Ave Maria non loin de l’hôpital du cinquantenaire

L’enterrement interviendra juste après à la nécropole « Chemin du paradis » à Mitendi

Gladys Bwongo Bakana, à jamais dans nos cœurs !

Pour la famille

Thierry Bwongo Nziani


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising