Connect with us

À la Une

RDC-Fin de la Linafoot : le FC Renaissance se plie face à la décision de la FECOFA

Published

on

Suite à la pandemie du Covid-19, la Fédération Congolaise de Football ( FECOFA) a été contrainte d’arrêter tous les championnats du football en République Démocratique du Congo, y compris la Linafoot. Sur ce, le FC Renaissance qui a réussi son maintient en Ligue I pour la saison prochaine, a avoué se plier à la décision prise par l’organe faîtière du football congolais.

Dans une déclaration faite ce vendredi 15 mai dans la commune de Kasa-Vubu , le président du comité national des supporters “CNS”, Willy Kindembe, et son comité ont pris acte de la clôture du championnat national édition 2019-2020. Ils ont félicité, au passage, le TP Mazembe sacré champion ainsi que les trois autres équipes qualifiées aux interclubs la saison prochaine.

Le Football Club Renaissance remercie sincèrement son président sportif, l’ Évêque Pascal Mukuna, pour les efforts fournis et des sacrifices consentis pour le maintien de l’équipe en Ligue I.

“Nous avons connu une saison difficile sur tous les plans, entre autres, la suspension du club juste au début du championnat. Une sanction qui avait occasionné le départ massif des joueurs, du coach et la perte des 9 points par forfait au classement. Notre ambition était de jouer l’Afrique”, a dit Willy Kindembe.

Le CNS remercie également le ministre des Sports et Loisirs, Amos Mbayo, le président de l’assemblée provinciale de Kinshasa, Gode Mpoyi, ainsi que l’association des dirigeants du Football du Congo (ADFCO) pour leur implication lors de la suspension du FC Renaissance.

Le CNS encourage également les supporters du FC Renaissance et leur demande de se surpasser et de comprendre que dans un match de football il y a 3 résultats qu’ils doivent accepter sportivement.

A la Linafoot, le CNS constate, contrairement aux éditions précédentes, que cette édition a connu une petite amélioration dans son déroulement malgré qu’elle n’a pas connu sa fin normale suite à la pandemie de coronavirus. Le CNS demande également aux dirigeants de la Linafoot de tenir compte, dans l’élaboration du calendrier, des horaires des vols pour éviter chaque fois les reprogrammations des matchs, et des difficultés financières des équipes, plusieurs fois décriés par tous et de veiller à l’arbitrage.

Le CNS prend l’engagement de bien encadrer ses supporters et de les sensibiliser à mieux accompagner l’équipe afin d’atteindre les résultats escomptés.

Concernant leur président arrêté et transféré à la prison de Makala dans une accusation de viol, le CNS lui réitère son soutien indéfectible et espère le retrouver libre dans un temps le plus bref. Il exhorte les supporters au calme et de ne pas céder aux provocations de tout bord.

Le CNS exhorte les supporters au respect des gestes barrières pour éviter la pandemie du coronavirus.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Gestion de la Direction générale des recettes du Kasaï Central «DGRKAC» : La Commission Kayombo dédouane le gouverneur sortant John Kabeya de l’enquête

Published

on

La gestion du gouverneur sortant du Kasaï Central, John Kabeya Shikayi, n’a pas fait l’objet d’une enquête de l’Assemblée provinciale. C’est ce qu’a révélé le député provincial Bob Kayombo, président de la Commission spéciale mise en place par l’organe délibérant du Kasaï Central pour enquêter sur la gestion de la Direction générale des recettes du Kasaï Central, «DGRKAC». Il l’a dit dans une interview accordée à la presse au lendemain de l’adoption des recommandations issues de cette enquête, le vendredi 14 Juin.

D’après cet élu de Kazumba, le travail effectué par sa Commission a été sapé. Bob Kayombo s’indigne de constater que les responsables directs cités dans son rapport ne soient pas mis en justice et parle d’un acharnement de certains élus provinciaux sur la personne de John Kabeya Shikayi.

” L’enquête que nous avons menée ne concerne nullement la gestion du Gouverneur Kabeya. J’ai été sidéré, séance tenante, de voir certains députés provinciaux citer le Gouverneur sortant et estimer qu’il soit déféré devant la justice pour des raisons que j’ignore jusqu’à présent. Mes regrets c’est de voir les dirigeants de la DGRKAC que nous devrions blâmer être blanchis pour des raisons inavouées. Mais les gens qui n’ont même pas fait objet d’une enquête soient assimilés aux gestionnaires directs de la DGRKAC. Nous n’avons pas enquêté sur la gestion du gouverneur Kabeya…”, explique-t-il sous un ton fort.

Concernant la gestion de la DGRKAC qui a fait l’objet de l’enquête de sa Commission instituée par la Première institution du Kasaï Central, le député Bob Kayombo s’est indigné des révélations recueillies lors de cette enquête et met plutôt en cause l’équipe dirigeante de cette régie financière provinciale.

On ne peut pas accepter que notre seule source de revenus soit dirigée avec légèreté et amateurisme. Nous avons constaté un dysfonctionnement dans l’appareil de gestion de cette régie, commençant par la Direction générale jusqu’aux agents commis aux postes de péages. Nous sommes allés sur terrain, où les agents se servent à souhait les fonds de l’État. Il y a eu exactement des détournement sûrement, les fonds perçus dans les centres Kazumba et Luiza n’ont pas été tracés.”, martèle-t-il.

Pour rappel, c’est après son départ de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central le 30 avril passé, qu’un cafouillage a été constaté dans la gestion de la régie financière entretenue, d’une part, par le ministère provincial des Finances, les responsables de la DGRKAC et le gouverneur ad intérim.

J.M.(C.P.)/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte