Connect with us

À la Une

RDC : FFJ préoccupé par l‘enlèvement de cinq journalistes dans la capitale

Published

on

Freedom for journalist (FFJ), organisation de défense de la liberté de la presse et du droit à l‘information est vivement préoccupés par l‘enlèvement de Octave Mukendi, Laurent Omba, Brice Landu, Rossy Bosakwa et Dan, tous journalistes et metteur en page à Africa News, un trihebdomadaire paraissant à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

Selon Christian Butsila, secrétaire de rédaction que FFJ a pu joindre dans la matinée, les professionnels des médias ont été arrêtés vendredi 19 octobre 2018 à 6 heures du matin alors qu’ils s’apprêtaient à quitter le siège du journal ou ils venaient de boucler l‘édition du jour. « Des policiers étaient venus à bord d’une jeep estampillée Police nationale et ont embarqué à bord nos journalistes qu’ils ont brutalisés au départ avant de les amener à un endroit jusque-là inconnu », a déclaré Butsila à une équipe d’enquête de FFJ.

Dans une «plainte contre inconnus» adressée à l‘inspecteur général de la Police par Achille Kadima, directeur d’Africa News dont copie a été réservée à FFJ, l’auteur lie la rafle des journalistes à un article publié le vendredi 12 octobre 2018 intitulé «Enquête sur les rations des élèves policiers, le général Kanyama convoqué à son tour». Dans l‘article, il est fait mention d’une enquête ouverte par l‘inspection générale de la Police sur la gestion de la ration des élèves policiers et les convocations adressées aux responsables de la direction de la formation de la Police nationale congolaise où Célestin Kanyama est le chef.

« Depuis six jours, des personnes en tenue civile non autrement identifiées mais se réclamant tantôt de la direction de la formation de la Police tantôt des services spéciaux s’adonnent à ma recherche, sans mandat émis par un parquet», écrit Kadima dans sa plainte.

FFJ exprime toute sa désapprobation et invite les autorités à concourir, sans attendre, à la localisation des journalistes enlevés et à déférer des personnes impliquées dans l’enlèvement devant les instances judiciaires.

CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising