Connect with us

À la Une

RDC : FFJ exige une enquête sur l’assassinat d’un journaliste à l’Est du pays

Published

on

Freedom for journalist (FFJ), organisation de défense de la liberté de la presse et du droit à l’information exige, toutes affaires cessantes, l’ouverture d’une enquête indépendante sur l’assassinat, samedi 02 novembre 2019, de Papy Mumbere Mahamba, journaliste à la radio communautaire Lwemba, une station émettant à Lwemba, une localité située dans la province du Nord-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo.

Selon les informations rapportées à FFJ, Mumbere a accompagné, à travers des émissions radio, la campagne contre la maladie à virus Ebola signalée depuis août 2018 dans cette partie du pays.

FFJ a appris que des bandits à mains armées avaient fait irruption dans sa maison et l’ont tué, blessé sa femme avant d’incendier sa maison.

L’assassinat de Mumbere coincide avec la 14ème année de la commémoration de l’assassinat Franck Ngyke, journaliste à La Référence Plus, un quotidien paraissant à Kinshasa, capitale du pays, tué dans la nuit du 02 au 03 novembre 2005 avec son épouse à Kinshasa. «Comment expliquer que pendant que FFJ tend à clôturer son rapport sur des cas d’atteinte à la liberté de la presse et célèbre la sixième journée internationale de la fin de l’impunité des crimes contre les journalistes, un journaliste soit la cible des ennemis de la contradiction. Cet énième assassinat porte le nombre des cas d’atteinte à 87 répertoriés», écrit FFJ dans son communiqué.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :