Connect with us

À la Une

RDC: Félix Tshisekedi préside son premier Conseil supérieur de la défense

Published

on

 

Quelques heures après la remise et reprise avec son prédecesseur Joseph Kabila Kabange, Félix Antoine Tshisekedi, cinquième président de la République démocratique du Congo, a convoqué le premier conseil supérieur de la défense de cette année 2019.

À cet effet, a-t-on appris, c’était l’occasion pour le nouveau président de la République de faire connaissance et de saluer les différents acteurs de ce secteur hautement sensible du pays.

Les défis sécuritaires qui attendent le nouveau président de la République ont été aussi évoqués, notamment les problèmes sécuritaires dans les provinces de l’Ituri, le Nord-Kivu (Beni et Butembo), mais aussi dans la province du Mai Ndombe avec les récents conflits ethniques.

Par ailleurs, l’on a noté la présence de plusieurs autorités du pays, notamment les vice Premier Ministre en charge de l’Intérieur, Henri Mova, celui des Affaires Étrangères, Leonard She Okitundu, Crispin Atama Tabe, ministre de la Défense nationale, le commissaire général de la Police nationale congolaise, Dieudonné Amuli Bahigwa, Célestin Mbala Munsense, chef d’État major général des FADRDC et bien d’autres personnalités.

Pour rappel, le conseil supérieur de la défense a pour mission de décider sur les matières relatives à la défense et émettre des avis sur la proclamation de l’état d’urgence et la formation d’une armée républicaine.

Le conseil supérieur de la défense est présidé par le chef de l’Etat. Le Premier ministre, les ministres de la Défense, de l’Intérieur, celui des Affaires étrangères, le chef d’état major général des Forces armées de la RDC ainsi que les chefs d’états-majors de toutes les forces et l’inspecteur général de la police siègent également au sein de cette structure.

En cas d’empêchement du Président de la République, la loi prévoit que le Premier ministre le remplace.

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kasumbalesa : L’EPST Haut Katanga 1 déclenche la campagne d’assainissement en milieu scolaire, le Maire de la ville donne le go

Published

on

Ce mercredi 21 février 2024, le maire de la ville de Kasumbalesa, Maître André Kapampa, a lancé la campagne d’assainissement en milieu scolaire dans l’enceinte de l’école primaire Nyali de la Sodimico.

Ce projet, initié par l’EPST Haut Katanga 1, vise les écoles publiques et consiste en la désinfection des installations sanitaires afin de prévenir les différentes maladies liées à l’hygiène scolaire.

Dans son discours, le maire de la ville de Kasumbalesa a rendu un vibrant hommage au Président de la République démocratique du Congo pour la mise en place de la gratuité de l’enseignement primaire. Il a également exprimé sa gratitude envers la Division provinciale de l’EPST Haut Katanga 1 pour son initiative de soutien aux écoles publiques en partenariat avec l’Office Humanitaire pour la Communauté Africaine (OHCA) dans l’assainissement des milieux scolaires, y compris les salles de classe et les toilettes. André Kapampa a souligné l’importance de cette initiative pour la protection sanitaire des enfants, notamment en cette période où la ville est confrontée à une épidémie de choléra. Il a appelé les responsables des écoles à s’investir pleinement dans ce projet.

Le sous-proved a confirmé que ce projet, qui débute gratuitement dans les écoles publiques, sera également étendu au secteur privé.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte