Connect with us

À la Une

RDC: faire place à l’innovation (Tribune d’Arno Keba Michity, Spécialiste en Intelligence Economique)

Published

on

La mondialisation et la révolution technologique ont bouleversé l’ordre économique issu de la
révolution industrielle du XIXème siècle. Pour survivre, une entreprise doit être capable de se
différencier et la clé passe par l’innovation. La technologie de l’information est l’un de ces domaines
qui offrent une panoplie d’opportunités puisque l’information est aujourd’hui la ressource la plus
prisée au monde à côté de l’énergie.
Pour être compétitive, une entreprise doit dégager de la marge. Hors dans un environnement de plus en plus
concurrentiel et de guerre économique latente, les marges ont tendance à s’effriter du fait de la pression sur les
prix. Par conséquent, l’optimisation du couple Qualité-Prix est une contrainte de pilotage stratégique des
entreprises.
Cependant, sur la durée, si une entreprise veut survivre à la concurrence, elle doit se développer. Or, plus que
jamais, la clé pour croître est de réussir à se différencier en misant sur l’innovation. En effet, l’innovation
permettra de gagner des parts de marché et en même temps d’augmenter ses prix.
Les entreprises Congolaises doivent investir dans la R&D
La Recherche et Développement (R&D) est la clé pour innover. Les entreprises doivent investir dans la R&D.
l’Etat doit prendre des mesures incitants les entreprises à investir dans la recherche, à financer et encadrer les
startups innovantes mais également à renforcer les mesures de protection des propriétés intellectuelles.
Si les technologies de l’information s’accaparent les rentes médiatiques de l‘expression « innovation », celle-ci
doit être l’apanage de tous les domaines socioéconomiques. En effet, si l’Etat d’Israël est reconnu aujourd’hui
dans le monde pour ses startups innovantes dans les domaines IT, le Singapour l’est pour ses méthodes
pédagogiques innovantes. Toutefois, il est évident aujourd’hui que le carré technologique, formé de l’intelligence
artificielle-duBigData- de la Blockchain- et de L’imprimante 3D, offre d’énormes potentiels d’innovation et les
entreprises RD Congolaises doivent saisir l’opportunité et de faire le grand bond.
La FEC se doit de créer une synergie industrielle orienté vers l’innovation
Si l’Etat à la grosse part de responsabilité qui est celle de créer un cadre propice à l’investissement dans la
Recherche et Développement et également à la rétention et attraction des cerveaux, la Fédération des
entreprises du Congo( FEC) a également une obligation implicite entant que patronnât. Le syndicat patronal se
doit de créer une synergie industrielle en terme de compétition saine mais aussi de coopération créative, dans le
but d’inciter les entreprises à investir dans la R&D afin d’être innovantes car, leur avenir en dépend.
Il est consternant qu’après avoir parcouru les 430 pages du rapport mondial 2018 sur l’innovation,
publié par la WIPO (World Intellectual PropertyOrganization), rien n’est mentionné sur la RDC en la
matière, sauf quand il fallait rappeler qu’il s’agit d’un pays instable regorgeant plus de 70% des
réserves mondiales de cobalt, l’un de principaux composants des batteries électriques.
Une révolution est en cours, celle du passage de l’ère industrielle à l’ère de l’information. La RD
Congo doit en être consciente et rejoindre le train de la technologie et de l’innovation au point où il
se trouve afin de résorber son retard sur les autres nations, d’ assurer sa survie et de passer d’une
économie basée sur les ressources naturelles à une économie axée sur le savoir.
CONGOPROFOND.NET

There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising