Connect with us

À la Une

RDC: Facebook lance la fonctionnalité de don de sang en partenariat avec le Centre national de transfusion sanguine

Published

on

 

Facebook a annoncé mercredi 28 juillet le lancement de la fonctionnalité de don de sang, en partenariat avec le Centre national de transfusion sanguine (CNTS), un service du ministère de la Santé de la République démocratique du Congo.

Selon le Centre national de transfusion sanguine de la RDC, le niveau des dons volontaires de sang dans le pays a chuté de 20 % au cours de l’année écoulée, en raison de la pandémie de COVID-19 qui limite les déplacements de personnes. La fonctionnalité de dons de sang de Facebook vise donc à encourager les dons bénévoles de sang afin de contribuer à remédier à la grave pénurie de sang dans le pays.

Balkissa Idé Siddo, directrice des affaires publiques pour l’Afrique francophone chez Facebook explique : “le lancement de la fonctionnalité de don de sang fait partie de notre attachement à la RDC et s’inscrit dans la continuité de notre engagement. Nous sommes ravis d’ajouter la RDC à la liste des pays où nous apportons notre soutien avec la fonctionnalité de don de sang. En partenariat avec le Centre national de transfusion sanguine, nous souhaitons encourager le plus grand nombre de volontaires à donner leur sang, afin de garantir un approvisionnement sûr et fiable de cette ressource vitale, qui est essentielle pour relever certains des défis majeurs en matière de soins de santé auxquels les citoyens de la RDC sont confrontés.”

Dès lors, les congolais âgés de 18 à 65 ans peuvent s’inscrire sur Facebook pour recevoir des notifications sur les occasions de donner du sang à proximité, en allant sur ‘Dons de sang’ dans la section “À Propos” de leur profil ou en suivant le lien : facebook.com/donateblood.

Lorsque les centres de collecte de sang ont besoin de dons de sang, ils peuvent partager des messages informant les personnes à proximité qui se sont inscrites pour utiliser cette fonction.

“Les donneurs de sang bénévoles sont essentiels à un approvisionnement constant en sang, mais de nombreuses personnes ne savent pas quand, où et comment donner leur sang. Nous sommes heureux de travailler avec Facebook pour encourager les dons indispensables en cette période où de nombreux centres de don du sang ont des stocks extrêmement bas ”, a déclaré M. Jean Marie Bayongwa, responsable de la communication et du marketing au Centre national de transfusion sanguine de la RDC.

Facebook a d’abord lancé la fonctionnalité de don de sang en Inde en octobre 2017.
Depuis, plus de 100 millions de personnes dans le monde se sont inscrites pour recevoir des notifications sur les opportunités de donner du sang à proximité. La RDC est 14ème pays d’Afrique subsaharienne où Facebook a lancé cette initiative. Parmi les autres pays africains figurent : Tchad, Mali, Guinée, Rwanda, Afrique du Sud, Tanzanie, Namibie, Zimbabwe, Niger, Kenya, Sénégal, Côte d’Ivoire et Burkina Faso.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Tshisekedi-Kagame: Rencontre de “vérité” ce mercredi à Luanda !

Published

on

La situation sécuritaire à l’Est de la République démocratique du Congo sera au centre d’un mini -sommet tripartite convoqué ce mercredi 6 juillet 2022 à Luanda en Angola, rapporte la cellule de presse Présidentielle.

Initiée par le président Angolais Joâo Lourenco, cette réunion mettra en face le président Félix Tshisekedi et son homologue du Rwanda.

En froid depuis le regain de violences à l’Est de la RDC et l’appui avéré du Rwanda au M23, les deux chefs d’État ne se sont plus retrouvés en tête-à-tête.

C’est pour participer à cette rencontre voulue “de vérité” que le président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé depuis ce mardi 5 juillet en fin de journée à Luanda en Angola.

 

Paul Kagame accueille Félix Tshisekedi au poste-frontière de Rubavu, au Rwanda, le 25 juin 2021.
Paul Kagame accueille Félix Tshisekedi au poste-frontière de Rubavu, au Rwanda, le 25 juin 2021

Les présidents congolais et rwandais se retrouveront donc à Luanda, en Angola, mercredi 6 juillet 2022, aux côtés du président angolais Joao Lourenço, désigné médiateur par l’Union africaine dans la crise qui oppose les deux pays. Depuis des mois, Kinshasa accuse Kigali de soutenir le groupe rebelle M23, en pleine résurgence dans l’est de la RDC. Un soutien nié par les Rwandais.

La rencontre devrait commencer par un face-à-face, à la mi-journée, entre Félix Tshisekedi et Paul Kagame, en présence du président angolais Joao Lourenço. S’ensuivra une bilatérale élargie avec les délégations des deux parties. Selon une bonne source, le président congolais arrivera avec des membres du ministère des Affaires étrangères, de l’armée, de l’immigration et des renseignements. Des équipes sont d’ailleurs déjà à Luanda depuis plusieurs jours pour préparer le terrain.

Clarification demandée

Selon un bon connaisseur du dossier, la partie congolaise exigera une chose : que le Rwanda clarifie ses liens avec le M23 et mette fin à son soutien. « Les preuves s’accumulent. Il faut que cela cesse et que Kigali tienne un langage de vérité », indique un représentant du Congo, rapporte RFI. Kinshasa affirme même avoir présenté des preuves au médiateur angolais.

Le président Joâo Lourenco a été désigné par l’Union Africaine comme médiateur, en vue de renouer le dialogue entre les deux parties et faire baisser la tension au sein de la sous-région.

Le président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est accompagné du ministre des affaires étrangères Christophe Lutundula et de son mandataire spécial Serge Tshibangu.

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising