Connect with us

À la Une

RDC/Elections: « les policiers appelés à rester vigilants, courtois et respectueux des droits humains » ( Henri Mova)

Published

on

Henri Mova l’a dit au cours d’une réunion de sécurité ce jeudi 27 décembre soir à l’immeuble de la Territoriale.

Le compte rendu de cette séance de travail a été fait à la presse par le porte -parole de la Police, le colonel Mwana Mputu :  » En prévision des scrutins combinés de ce dimanche 30 décembre 2018, le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a présidé une réunion de sécurité.
Étaient présents : les responsables des forces de l’ordre et des forces de sécurité.

Au menu : évaluer les mesures prises pour la sécurisation du processus électoral et ajouter d’autres mesures au regard des derniers développements sur terrain en rapport avec la récente décision de la Ceni de repousser au mois de mars prochain les élections présidentielle, législatives et provinciales à Beni, Beni ville et Butembo dans le Nord-Kivu ainsi que Yumbi dans le Mai-Ndombe.

S’agissant du vote de ce dimanche et de toute la période allant jusqu’à l’installation du président élu, la réunion a fait un état des lieux général du déploiement d’un dispositif important de sécurité sur toute l’étendue du territoire national pour la sécurisation des centres de vote et de dépouillement ainsi que des centres de compilation des résultats. Ce dispositif de sécurité a pour objectif de permettre et de rassurer les électeurs qu’ils iront voter le candidat de leurs choix dans la sérénité la plus totale.

Ce report décidé par la Ceni se justifie par des mesures de sécurité nationales et sanitaires prises dans l’intérêt supérieur de l’Etat pour la gestion efficace de la menace terroriste et d’éradiquer la persistance de l’épidémie d’Ebola dans la zone Beni /Butembo. Et concernant Yumbi où il y a eu des incidents dans la nuit du 14 au 15 décembre 2018, il s’agit d’assurer le retour de 10 000 électeurs ayant trouvé refuge dans d’autres contrées.

Dans le souci d’avoir des éclaircissements sur la maladie à virus Ebola, un expert épidémiologiste convié à la réunion a expliqué à l’assistance qu’au sujet des dernières personnes affectées, il faudrait environ 3 mois pour éradiquer complètement le virus; les 3 mois incluant la période de 21 jours d’incubation, les 7 jours de traitement et les 3 semaines d’observation. Voilà qui explique les 3 mois de report des élections dans les contrées citées.

Le ministre de l’Intérieur a appelé la population au calme et que les forces de l’ordre, de défense et de sécurité devraient restées vigilantes, courtoises et respectant scrupuleusement les prescrits des droits humains le jour du scrutin ce 30 décembre jusqu’à l’investiture du nouveau président élu ».

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising