Connect with us

À la Une

RDC : Denise Nyakeru Tshisekedi et la BAD envisagent la réhabilitation du Centre féminin Maman Mobutu

Published

on

La Première Dame de la République reste de plus en plus déterminée à œuvrer pour la valorisation de la femme congolaise.

Un combat qu’elle entend également mener à travers la maison de la femme : structure d’aide et d’encadrement pour l’autonomisation des femmes. Elle le veut, a-t-on appris, dans toutes les provinces du pays.

C’est, entre autres, autour de ce projet que Denise Nyakeru Tshisekedi a échangé avec le représentant résident intérimaire de la Banque africaine de développement (BAD) en République Démocratique du Congo, Donatien KOUASSI.

Objectif : Envisager une collaboration avec cette Institution financière notamment dans la construction d’au moins une maison de la femme dans toutes les 26 provinces de la RDC.

Le centre féminin Maman Mobutu, l’une des plus grandes références en matière d’encadrement qu’ait connu la République, doit impérativement être réhabilité. Et pour qu’il fasse de nouveau peau neuve, la Fondation a sollicité un appui technique et matériel de la BAD.

Très intéressé, Donatien KOUASSI a promis de donner suite aux différents projets soumis.

“Je suis venu discuter avec la Première Dame sur des projets sociaux qui lui tiennent à cœur et qui nous intéressent car faisant également parti de nos domaines d’intervention. Nous allons les examiner, apporter notre soutien et voir dans quelle mesure un partenariat peut être conclut entre l’institution que je représente et la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi”, a-t-il déclaré.

De la réhabilitation des écoles à la modernisation de l’hôpital général de Référence de Kinshasa « ex-mama yemo », tout pour améliorer le social des populations a été abordé entre la Première Dame et son hôte.

Déterminée à donner corps à sa vision “Plus Fortes », DENISE NYAKERU Tshisekedi s’est depuis un temps engagé à mobiliser plus efforts autour d’elle.

Cette la nième rencontre d’une longue série qui s’inscrit dans le cadre de la mise sur pieds d’une politique de collaboration avec divers partenaires.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Léandre Miema : Le nouveau DG à la tête de la Francophonie RD Congo pour bousculer les conventions

Published

on

Léandre Miema, le nouveau Délégué Général de la Francophonie en RDC, incarne la nouvelle génération de leaders déterminés à faire entendre la voix de leur pays sur la scène internationale. Avec un parcours atypique et des qualités indéniables, il se positionne comme un acteur clé pour relever les défis colossaux auxquels la RDC est confrontée.

Son parcours honorable et ses qualités exceptionnelles sont autant d’atouts dans ses nouvelles fonctions. Jeune mais talentueux, Léandre Miema se distingue par son patriotisme, sa foi inébranlable, son acharnement au travail et son professionnalisme exemplaire. Issu de l’École Nationale d’Administration en RDC et de l’ENA en France, il allie une solide formation d’ingénieur à une expertise en gouvernance publique.

Expert-conseil en numérique, il est fondateur du Kassiterit’s club et du start-up Technosoft.

Sa détermination et son engagement en font un leader résolu à défendre les intérêts de son pays. Les défis à relever et les objectifs à atteindre sont certes énormes mais pas insurmontables pour ce travailler acharné. En tant que DG de la Francophonie RDC, Léandre Miema a pour mission de redonner à son pays une place prépondérante sur la scène internationale.

Son dynamisme et sa volonté de faire bouger les lignes sont des atouts majeurs pour assurer la représentativité de la RDC dans les instances internationales. Malgré l’occupation et les agressions que subit la RDC depuis des décennies, il s’engage à porter haut et fort la voix de son pays.

Léandre Miema incarne l’espoir d’une nouvelle ère pour la RDC, où la jeunesse et l’audace se conjuguent pour relever les défis du présent et de l’avenir. Son parcours et ses qualités font de lui un leader iconoclaste, prêt à défier les conventions pour faire avancer son pays sur la voie de la prospérité et de la reconnaissance internationale.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain/Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte